ActuAt homePrévention

Assurance habitation : comment déterminer votre capital mobilier ?


Après un sinistre, l’indemnisation fournie par un contrat d’assurance habitation finance la remise en état, par une réparation ou un remplacement, des biens assurés par votre contrat d’assurance habitation.
Cette indemnisation répond à des règles et s’effectue dans la limite des valeurs et des capitaux que vous avez déclarés au moment de la souscription.
A savoir : le matériel professionnel, ainsi que les marchandises à usage commercial ne sont jamais couverts par le contrat multirisque d’une habitation.

Il est donc très important de bien définir votre capital mobilier, c’est-à-dire la valeur totale des biens contenus dans votre habitation (les meubles, l’électroménager, l’équipement audiovisuel, informatique, mais aussi les vêtements, la décoration, rideaux, tapis, miroirs et les objets de valeur…). Ce capital sera d’ailleurs mentionné dans vos Conditions Particulières. Mieux il sera défini, mieux vous serez indemnisé en cas de sinistre.

Chez Direct Assurance, lors de votre demande de devis habitation, une valeur de capital est estimée à partir des informations que vous aurez fournies dans le questionnaire.
Pour confirmer ce niveau de capital, nous vous conseillons de faire une revue des biens que vous possédez.

Inventaire et estimation : mode d’emploi

Pièce par pièce, établissez l’inventaire des biens et la valeur des équipements.
Pour cela,
• rassemblez les factures,
• faites-en des copies que vous pourrez confier éventuellement à des proches, dans un autre lieu que votre habitation.
• le plus sûr est également de les scanner ou de les photographier pour pouvoir les conserver sur votre ordinateur, sur une clé USB ou dans un coffre-fort électronique.
En cas de sinistre, il sera alors plus facile de fournir les preuves d’achat pour le calcul de votre indemnisation. Ce classement de vos factures vous permet également de les retrouver rapidement pour faire jouer vos garanties après-vente auprès des magasins et des constructeurs.

Vous possédez des objets dont vous n’avez plus de facture ? Dans ce cas, faites des photos ou des films qui seront des preuves de leur existence.

Parmi les documents acceptés en tant que justificatifs d’existence, d’authenticité et de valeur des biens :

• Facture d’achat établie à votre nom
• Factures ou devis de restauration
• Acte notarié
• Certificat d’authenticité
• Attestation d’achat établie après sinistre par un commerçant
• Certificat de garantie
• Relevés de banque et de carte de crédit

Exemple

Dans votre cuisine, vous devez répertorier la valeur de votre électro-ménager (four, plaques de cuisson, lave-vaisselle, micro-onde, cafetière, robot ménager…), celle de vos meubles et luminaires, mais également celle de votre vaisselle, celle de votre linge de maison ou des objets de décoration. N’oubliez aucune pièce, comme la cave, le grenier ou les dépendances.
Vous savez que vous allez prochainement remplacer votre téléviseur par l’écran plat de vos rêves ? Dans ce cas, vous pouvez estimer à la hausse votre capital mobilier, dans une limite réaliste.
Attention, une valeur largement surestimée de vos biens aboutirait non seulement à une prime d’assurance plus élevée, mais pourrait également entraîner une fausse déclaration, pouvant annuler votre contrat.

Cas particulier des objets précieux et de valeur

Un contrat d’assurance habitation les distinguera des autres biens d’équipement courant, en raison de leur nature et de leur valeur.
Comme pour votre grille-pain et votre friteuse, répertoriez-les, réunissez les documents qui justifient leur valeur et prouvent qu’ils sont bien à vous. Au besoin, vous pouvez les faire expertiser pour les assurer « en connaissance de cause ».

Chez Direct Assurance, le plafond d’indemnisation des objets de valeur est calculé en pourcentage du capital mobilier assuré. Ce montant vous est précisé au moment du devis et repris sur les conditions particulières du contrat. Sont considérés comme tels par le contrat multirisque habitation Direct Assurance :
• les bijoux, montres, pierres précieuses, perles, objet en métal précieux massif, d’une valeur unitaire supérieure à 500€.
• les fourrures, tapis, tapisseries, tableaux, objets rares, d’une valeur unitaire supérieure à 2500€.
• les collections d’une valeur égale ou supérieure à 2 500€.
• tout objet d’une valeur supérieure à 10 000€.

Comment est évaluée la valeur de vos biens ?

L’assurance ne peut pas être une source d’enrichissement : elle garantit exclusivement la réparation des pertes réelles à la suite d’un sinistre. Comment ?
Le calcul part de la valeur de remplacement des biens au moment de l’évènement ; cette valeur est ensuite pondérée par différentes notions que les assureurs appliquent en fonction du niveau de protection de votre contrat.

Chez Direct Assurance par exemple, en fonction des formules, le niveau de remboursement ou de rééquipement de vos équipements électroménagers, image et son est différent. Ensuite, il existe un plafond maximum d’indemnisation, c’est-à-dire un montant maximum pris en charge suite à un sinistre garanti, qui va dépendre du capital mobilier déclaré et de la formule choisie. La boucle est bouclée !

En fonction des évènements, une franchise éventuelle est également à prendre en compte dans le calcul final de votre indemnisation
Comment fonctionne une franchise ?

La vétusté : au fil du temps, la valeur d’un objet se déprécie. Pour certains biens, les contrats d’assurance fixent un barème de vétusté. Un pourcentage de baisse de valeur du bien est appliqué entre la date de l’achat et la date du sinistre, ce qui définit une « valeur d‘usage » prise en compte pour l’indemnisation.
Par exemple, imaginons un ordinateur abîmé 3 ans après son achat.
Si le taux de vétusté estimé est de 10 % par an, la valeur d’usage de cet ordinateur sera de 70 % de sa valeur d’achat.

La valeur à neuf : a contrario des biens dont la valeur se déprécie, l’assureur peut considérer que certains équipements ne perdent pas de valeur et proposer ce calcul d’indemnisation dans certaines formules.
Chez Direct Assurance, par exemple, la formule Confort vous garantit une indemnisation de vos équipements électroménager-image-son à leur valeur à neuf jusqu’à 5 ans après l’achat. Sur ces mêmes biens, la formule Confort Plus vous propose une indemnisation à la valeur à neuf au-delà de 5 ans après l’achat.


sources :

http://blog.direct-assurance.fr/direct-assurance-de-a-a-z-h-comme-habitation/

http://www.direct-assurance.fr/assurance-habitation/devis-assurance-habitation/Tarif.aspx?t=2

http://www.direct-assurance.fr/assurance/assurance-habitation/faq-habitation/franchise-suite-a-sinistre-@/view-111-dafaq.html?menuid=&t=10&u=4

http://www.direct-assurance.fr/assurance/assurance-habitation/aide-en-ligne/comment-est-appliquee-la-vetuste–@/view-1113-dafaq.html?menuid=&t=10&u=4

http://www.direct-assurance.fr/assurance/assurance-habitation/nos-formules-@/109/view-2033-category.html

Article précédent

La Bike Cœur : l’engagement solidaire, ça roule !

Article suivant

Comment choisir les garanties d’assurance pour votre moto ?

Direct Assurance

Direct Assurance créé en 1992, fait partie du Groupe AXA, le premier assureur français et l’un des leaders mondiaux du secteur.