En voiture !Prévention

Bien sortir du tunnel

Même si leur nombre peut paraître modeste, les 900 tunnels routiers français (dont le quart fait plus de 300m) imposent des règles de conduite particulières. D’ailleurs, ils sont généralement équipés en nombreux panneaux à messages variables ou par de multiples signaux lumineux qui vous aident dans leur traversée. Pour bien sortir du tunnel, voici nos conseils :

 

Comment aborder un tunnel ? Une fois le tunnel annoncé, en général 300m avant son entrée :

  • Allumez vos feux de croisement, même si le tunnel est fortement éclairé.
  • Ne vous engagez pas si vous avez un doute concernant votre autonomie en carburant, ou le niveau de vos liquides.
  • Fermez vos vitres et positionnez le mode temporaire de recyclage de l’air.

Est-ce utile de le rappeler ? Dans un tunnel, il est interdit de faire demi-tour, de s’arrêter, de stationner en dehors des zones prévues pour les arrêts d’urgence.

 

Une fois dans le tunnel :

  • Respectez les distances de sécurité (de 70 à 150m), et les vitesses minimale et maximale communiquées.
  • Branchez votre radio sur la fréquence 107. 7 pour être prévenu immédiatement en cas de difficulté de circulation.

 

En cas d’incident :

  • Signalez-vous avec vos feux de détresse.
  • Garez-vous sur un emplacement d’urgence et coupez le moteur.
  • Enfilez votre gilet de sécurité.
  • Donnez l’alerte en utilisant les postes d’appel d’urgence et non pas votre téléphone mobile car il ne permet pas de localisation.
  • Dirigez-vous vers les sorties d’urgence.

Retrouvez ici les conseils de Bison Futé en cas de ralentissement, de panne ou d’incendie dans un tunnel.

 


Sources : http://www.bison-fute.gouv.fr/IMG/pdf/CONDUIRE_DANS_UN_TUNNEL.pdf

Article précédent

Jeune et conducteur #1

Article suivant

Direct Assurance de A à Z : E comme e-déclaration

Direct Assurance

Direct Assurance créé en 1992, fait partie du Groupe AXA, le premier assureur français et l’un des leaders mondiaux du secteur.