ActuEn voiture !

Il faudra très bientôt montrer son assurance à la fourrière

C’est officiel depuis octobre dernier. A partir du 1er décembre 2016, pour récupérer votre véhicule retenu à la fourrière, il faudra désormais présenter votre permis de conduire, le certificat d’immatriculation (ex-carte grise) du véhicule ET son certificat d’assurance.

Cette mesure est l’une des nombreuses visant à lutter contre le défaut d’assurance, dont on estime qu’il concerne 750 000 conducteurs.

Si la voiture ne vous appartient pas, en plus des documents cités précédemment, il faudra présenter également une pièce d’identité du propriétaire et une procuration.

Bon à savoir : les règles de l’enlèvement

Il est autorisé

  • en cas de stationnement abusif : plus de sept jours d’affilée en régions, plus de 24 heures à Paris,
  • lorsque le stationnement est gênant (aire de livraison, de transport de fonds, ou place pour handicapés)
  • lorsqu’il est dangereux (tunnel, pont, virage…).
  • ou s’il perturbe la circulation.

L’enlèvement est interdit si, en cas de faute précitée, il n’y a pas eu de Procès Verbal.

Les véhicules laissés en stationnement en un même point de la voie publique ou de ses dépendances pendant une durée excédant sept jours consécutifs peuvent être mis en fourrière.

La mesure est loin d’être anodine tant la traque des véhicules est intense. En avril dernier, Le Parisien révélait que 250 000 voitures avaient été mises à la fourrière dans la capitale en 2015, soit un enlèvement toutes les deux minutes. Un chiffre qui atteint 15 000 enlèvements à Lyon et près de 20 000 à Marseille.

De même, le stock de voitures enlevées à la fourrière présenterait une proportion plus élevée que la moyenne de non-assurance. « Si l’on écarte les enlèvements pour mauvais stationnement, les véhicules dits ventouses dont les durées d’emplacement sont plus longues ont statistiquement un risque plus élevé de défaut d’assurance », confie-t-on au Fonds de garantie des assurances obligatoires (FGAO), lequel évalue à près de 750 000 le nombre de conducteurs roulant sans assurance.

Article précédent

Les Français et la voiture électrique

Article suivant

C’est lundi, c’est Halloween !

Direct Assurance

Direct Assurance créé en 1992, fait partie du Groupe AXA, le premier assureur français et l’un des leaders mondiaux du secteur.