En voiture !Prévention

Ne vous laissez pas surprendre par l’été !

Le beau temps qui s’est installé nous invite à vous rappeler quelques conseils spécifiques aux conditions climatiques estivales, avant le grand départ pour les vacances d’été.

Filtre à pollen

Dès le printemps, la concentration de poussière et de pollen dans l’air augmente. Il est donc important de nettoyer souvent le filtre à pollen pour empêcher que la poussière et d’autres particules n’entrent dans la voiture.

Pour se prémunir des acariens et autres bactéries, il faut également maintenir propres les conduits de climatisation. Ces mesures sont d’autant plus importantes si vous souffrez d’allergies.

Climatisation

Pour être bien préparé pour l’arrivée de la chaleur, n’oubliez pas de faire réviser la climatisation de votre voiture chez le garagiste et de la faire recharger en fluide frigorigène. L’été, une amplitude de 5°C entre la température extérieure et la température de l’habitacle est idéale pour éviter les chocs thermiques ou une surconsommation de carburant.

Batterie

Le froid de l’hiver peut avoir dégradé votre batterie : vérifiez-la pour ne pas risquer d’être bloqué dans votre voiture. Si votre batterie a plus de 4 ans, ou si vous constatez un retard de démarrage de quelques secondes après avoir mis le contact, c’est le moment de la changer !

Essuie-glace et liquide lave-glace

Inutile de le répéter, par toute saison, l’entretien des balais d’essuie-glace est essentiel.  Beaucoup de balais d’essuie-glace sont d’ailleurs munis d’indicateurs de dégâts qui vous informent quand il faut les changer. Néanmoins, si vous constatez qu’ils laissent des ramages et qu’ils n’essuient pas toute la surface du pare-brise lors du nettoyage, ou qu’ils font du bruit, il vaut mieux les changer.

Pour compléter la panoplie, vérifiez le niveau du liquide lave-glace : préférez les liquides adaptés à une solution maison de nettoyage.

Pneus

Plus il fait chaud, plus les pneus s’usent, c’est pourquoi vérifier la pression et le niveau d’usure des pneus est primordial ; rappelez-vous que la profondeur de la sculpture du pneu ne doit pas être inférieure à 1,6 mm. Toute profondeur en-dessous de cela diminue l’adhérence des pneus et peut provoquer l’aquaplanage sur les surfaces humides.


Sources :

Direct Assurance

 

Article précédent

En vacances, Snoopy !

Article suivant

Les voix du direct

Direct Assurance

Direct Assurance créé en 1992, fait partie du Groupe AXA, le premier assureur français et l’un des leaders mondiaux du secteur.