ActuC'est la vie

« Les challenges sportifs participent à mon équilibre.»

Comment est venue cette passion du sport ? As-tu un sport de prédilection ?

Les personnes qui m’entourent me connaissent par le triathlon que je pratique depuis une vingtaine d’année. Plus jeune, j’ai pratiqué le moto-cross à un niveau international.

C’est mon père qui m’a fait découvrir cette passion dès mon plus jeune âge. J‘étais la seule fille sur les circuits au milieu des garçons. J’ai su m’imposer et me faire respecter sans trop subir de sexisme. J’avais le soutien du public et ça m’a permis de gagner en confiance.

Aujourd’hui, je pratique le triathlon, plutôt sur des longues distances.

Je prépare actuellement le triathlon de l’Alpe d’Huez qui aura lieu à la fin juillet. Il s’agit d’un parcours unique au monde avec 2.2 km de natation, 115 km de vélo et la mythique ascension de l’Alpe d‘Huez avec ses 21 virages, et pour finir une course à pied de 21 km dans un décor exceptionnel.

Que t’apportent les challenges sportifs ?

Les challenges sportifs participent à mon équilibre de vie et sont comme un moteur qui m’anime et me fait avancer au quotidien.

Le fait de se challenger et de se dépasser sur une course améliore la confiance et l’estime de soi. On peut aussi parler d’addiction car lorsque l’on passe un cap, on a toujours envie d’aller plus haut, plus loin.

 Que représente pour toi la journée internationale des droits des femmes ?

Pour moi, la journée de la femme devrait durer 365 jours, mais le fait de s’arrêter plus spécialement sur une date permet aussi de mettre en évidence les initiatives porteuses d’amélioration. Elle permet de faire un focus sur les progrès réalisés et le chemin qui reste à parcourir dans l’espoir qu’un jour, cette journée ne soit plus un évènement spécial.

Article précédent

« Etre utile et avoir du courage. »

Article suivant

« Chaque femme gagne sa place.»

Direct Assurance

Direct Assurance créé en 1992, fait partie du Groupe AXA, le premier assureur français et l’un des leaders mondiaux du secteur.