ActuC'est la viePrévention

Vous souvenez-vous de votre 1ère fois en vélo ?

Autonomie, liberté, courage, vitesse… Le moins qu’on puisse dire, c’est que savoir faire du vélo, c’est un moment fort dans la vie. A partir de ces premières sensations ressenties à vélo, Weverson Da Silva a réalisé une jolie vidéo qui donne la parole à quelques cyclistes.

Et pourtant, il faut en passer par différentes étapes pour ressentir la joie et la fierté de rouler tout seul, comme un grand…

Équilibre et pédalage

Ce sont les deux compétences que votre enfant doit avant tout maîtriser pour rouler en vélo. Dès 3-4 ans, si votre enfant est volontaire, vous pouvez envisager le début de la grande aventure !
Voici quelques astuces pour préparer l’apprentissage :

  • Choisissez un espace protégé : jardin, parc… en équipant le futur cycliste avec casque et gants pour éviter qu’il ne se blesse et se décourage.
  • S’il n’est pas passé par la case « draisienne » dès son plus jeune âge, encouragez votre enfant à ne pas utiliser les pédales – vous pouvez même les enlever – et à pousser sur le sol pour encourager son équilibre. Évitez l’utilisation des petites roues.
  • Ne le maintenez pas par le col de son vêtement ou la selle de son vélo.
  • Apprenez-lui que l’équilibre dépend de son regard, en vous plaçant face à lui au bas d’une légère pente à environ 50 m, en vous accroupissant et en lui demandant de vous rejoindre en écartant les jambes et en levant la tête pour vous regarder.

En route !

Jusqu’à l’âge de 8 ans, les enfants doivent rouler au pas sur les trottoirs ou sur une piste cyclable. À partir de 8 ans, on peut passer progressivement sur la chaussée, en empruntant des axes peu fréquentés, comme une petite route de campagne.

Lorsque vous êtes seul adulte à accompagner, roulez derrière pour surveiller votre enfant. Si vous êtes deux adultes, le premier roule en tête et le second à l’arrière en file indienne.

De façon générale, quand on circule à plusieurs, on roule les uns derrière les autres : le plus lent devant et le plus expérimenté en dernier.

Retenez bien ses règles et répétez-les

  • Feux tricolores : on s’arrête au rouge et à l’orange, en restant à droite derrière les voitures pour rester bien visible des conducteurs dans leurs rétroviseurs.
  • Attention aux angles morts ! Pour expliquer le concept, faites asseoir votre enfant à la place du conducteur de votre véhicule à l’arrêt, et placez-vous à différents endroits à l’arrière et sur les côtés de la voiture pour qu’il découvre les endroits où il ne vous voit plus dans les rétroviseurs.
  • Les panneaux : quand vous les rencontrez, montrez à votre enfant ceux qu’il a besoin de connaître (stop, cédez le passage, sens interdit, piste cyclable…), et expliquez leur signification.
  • Dans un village ou à la campagne, ce n’est pas parce qu’il y a moins de trafic que le danger n’est pas pour autant écarté. Guidez-le dans cet environnement en lui apprenant à bien se positionner sur la chaussée, à élargir son champ visuel et à écouter les bruits de la circulation.
  • En ville, demandez -lui de faire attention aux ouvertures inopinées de portières et aux sorties de garage ou de parkings.
  • Une fois toutes ces règles expliquées, vérifiez que votre enfant les a comprises et qu’il les respecte. Assurez-vous également qu’il est capable de repérer les dangers qui le guettent (voiture qui déboîte sans prévenir…).

Et pour les plus grands ? N’oubliez pas les grands principes !


sources :

http://blog.direct-assurance.fr/i-want-to-ride-my-bicycle/

https://vimeo.com/47229591

Article précédent

Il n’y a plus de saison, mon pauvre enfant...

Article suivant

« Convaincre et rendre service. »

Direct Assurance

Direct Assurance créé en 1992, fait partie du Groupe AXA, le premier assureur français et l’un des leaders mondiaux du secteur.