Le blogde direct assurance

2019-06-17

2040, fin de la vente de voitures thermiques en France

2040, fin de la vente de voitures thermiques en France

Mise à jour Décembre 2019

Le 11 juin 2019, l’Assemblée Nationale a voté ! La vente de voitures thermiques sera officiellement interdite en 2040, soutenant le projet de Loi d’orientation des mobilités. Par thermiques, on définit les voitures fonctionnant avec des carburants fossiles : une transition de très grande envergure !

 

Quelles seront les voitures concernées ?

A partir de 2040, on ne devrait plus trouver aucune voiture fonctionnant avec de l’essence, du diesel ou du gaz, et plus de véhicules hybrides dans les garages et concessions françaises. Elles représentent aujourd’hui 95 % des véhicules vendus ! Les députés partaient au départ sur 2030, comme cela est prévu en Suède, aux Pays-Bas, le Danemark, ou en Inde. Le délai initial n’a pas été retenu, en dépit des arguments de certaines ONG et d’associations de défense de l’environnement.

 

Urgence climatique pour l'environnement

Le Réseau action climat (RAC) réclamait de son côté d’ « approcher l’échéance de fin de vente de ces véhicules à 2030 pour être au plus près de l’objectif de limiter la hausse des températures à 1,5°C. » (communiqué ici). De son côté la Fondation Nicolas Hulot soulignait les faits suivants : « Il est impératif que toutes les voitures neuves qui seront mises sur le marché à partir de 2030 soient des véhicules dits “très faibles émissions” - électrique, biogaz ou hydrogène. Reporter l’échéance à 2040, alors que l’industrie automobile dispose des moyens pour aller plus vite, ne favorisera ni l’emploi ni la compétitivité des entreprises. »

 

Réduction des émissions et neutralité carbone

L’Assemblée Nationale a également voté en faveur d’une neutralité carbone à l’horizon 2050, une ambition affirmée dans l’Accord de Paris. Pour y parvenir, le gouvernement a également pour volonté de mettre un terme à la production de charbon en France en 2022, et de réduire la consommation totale d’énergies fossiles à moins de 40 % en 2030.  

 

La publicité interdite pour les véhicules thermiques ?

Dans la foulée de ce vote, un amendement a été déposé par Matthieu Orphelin et Delphine Batho pour interdire dès 2020 toute publicité pour les voitures roulant à l’essence ou au diesel. « Encourager la vente de véhicules fortement émetteurs de CO2 est contraire à l’objectif de transition vers une mobilité bas carbone », défendent les deux députés écologistes. On estime que cet amendement a peu de chance de passer.

Partager
Articles similaires :
Le nouveau site je-roule-electrique.fr vous aide à choisir votre véhicule électrique
Je-roule-en-électrique.fr

Tout sur le nouveau site d’aide à l’achat d’un véhicule électrique

Lire la suite ->

2019-11-04

Bilan à mi-année 2019 du dispositif de la prime à la conversion automobile
Prime à la conversion : changement en Août 2019

Devant le succès du dispositif, les règles se durcissent.

Lire la suite ->

2019-07-12

Tag cloud (5)