Le blogde direct assurance

2021-07-05

Bonus écologique et prime à la conversion : les changements du 1er juillet 2021

Bonus écologique et prime à la conversion : les changements du 1er juillet 2021

Début Juillet, le coup de pouce financier destiné aux acheteurs de voitures électriques et hybrides rechargeables s’amoindrit. Les règles d’attribution de la prime à la conversion changent également.

 

 

Quels sont nouveaux montants du bonus écologique en juillet 2021 ?

 

Dans tous les cas, la prime destinée aux véhicules décarbonés diminue de 1.000 euros au 1er juillet :

  • Pour les véhicules électriques de moins de 45.000 euros, émettant un taux de CO2 inférieur ou égal à 20g/km, le montant passe à 6.000 euros.
  • Pour ceux dont le prix est compris entre 45.000 et 60.000 euros, la prime est désormais fixée à 2.000 euros.
  • Pour les véhicules hybrides rechargeables, ce bonus passe à 1.000 euros.

A noter que si vous avez commandé votre véhicule neuf avant le 30 juin 2021 et que la facturation intervient avant le 30 septembre 2021, vous bénéficiez du montant du bonus écologique d'avant la révision.

 

 

Les nouvelles conditions de la prime à la conversion en juillet

 

Même si les montants ne sont pas remis en cause, le périmètre des voitures éligibles se réduit. Rappelons que cette prime à la casse est distribuée pour toute mise au rebut d’un véhicule polluant, remplacée par un véhicule neuf ou d’occasion immatriculé depuis moins de six mois.

  • À partir du 1er juillet 2021, elle ne pourra plus être attribuée pour l’achat d’un véhicule diesel quel que soit son millésime, même la dernière norme antipollution Euro 6 D-Full. Autrement dit, sont désormais exclus du dispositif les véhicules classés Crit’Air 2.
  • Pour bénéficier de la prime à la casse, les émissions des voitures achetées devront être inférieures ou égales à 132 g/km (norme WLTP) pour une voiture neuve et 137 g/km pour une voiture d’occasion.
  • Le montant de la nouvelle prime à la conversion varie de 1.500 à 5.000 euros, selon le revenu fiscal du foyer.

 

 

Pourquoi une baisse des incitations financières ?

 

D’après rtl.fr : « Bercy estime que l'offre est de plus en plus forte et que mécaniquement les prix des électriques sont amenées à baisser. C'est vrai mais cette baisse est minime. Si on prend une Peugeot 208 électrique par exemple comptez 32.000 euros, soit un tarif deux fois supérieur à celui de la version essence la moins chère. Même écart entre une Zoé et une Clio de base. » Pour les acheteurs tentés par une voiture électrique ou hybride, l’équation est à surveiller de près, d’autant plus que la baisse des aides est amenée à se poursuivre à partir de début 2022.


Élu Service Client de l'Année 2021*, Direct Assurance se tient à vos côtés pour toute question relative à une assurance auto. Obtenez un devis et faites des économies, sans compromis sur les garanties ou le service client !

*Catégorie Assurance de biens - Étude BVA - Viséo CI - Plus d’infos sur escda.fr

Partager
Articles similaires :
voiture électrique SUV Dacia Spring
Top 10 des voitures électriques les moins chères en 2021

La voiture électrique à petit prix.

Lire la suite ->

2021-07-01

actuAuto
Premier long trajet en voiture électrique ?

Nos conseils pour préparer vos recharges de batterie.

Lire la suite ->

2021-06-30

Infos pratiquesAuto

Tag cloud (5)