Le blogde direct assurance

2019-08-30

Capteur Méduse : le premier radar anti-bruit

Capteur Méduse : le premier radar anti-bruit

Pour un bon tiers des habitants de l’Ile-de-France, le bruit du mode de transport le plus gênant est celui des deux-roues à moteur. C’était l’une des conclusions de l’étude Crédoc menée pour Bruitparif en 2016. L’association a depuis développé un outil pour mesurer le niveau de ces nuisances sonores. Ce capteur, baptisé Méduse, est en test depuis juillet 2019. Après les radars de vitesse, voici les radars de bruit !

 

Comment fonctionne le capteur radar Méduse ?

Ce capteur breveté est composé d’une antenne acoustique équipée de quatre microphones disposés selon un tétraèdre régulier, ce qui lui donne son aspect et son nom singuliers. Les « tentacules de la méduse » mesurent ainsi les niveaux sonores en temps réel. Un système de caméras optiques, situées au milieu, complètent le dispositif par une vision 360°. De cette façon, il est possible de déterminer précisément l’origine et la direction du bruit, en visualisant les traces acoustiques des véhicules qui ont circulé sur les routes équipées du radar anti-décibels.

 

Où se situent les premiers tests du radar sonore Méduse ?

Les premières mises en place de ce radar ont débuté mi-juillet 2019 à Saint-Forget et à Saint-Lambert-des-Bois dans les Yvelines, sur la Route Départementale 91. Cette « route des 17 tournants », très sinueuse, attire des motocyclistes de grosse cylindrée ou des conducteurs de voitures sportives. Elle génère évidemment une pollution sonore importante pour les riverains et le voisinage. Pour documenter l’impact sonore et mener dans la foulée des actions de sensibilisation, Bruitparif maintient cette expérimentation de mesure et d’identification des véhicules bruyants jusqu’à décembre 2020. Des afficheurs pédagogiques complètent le dispositif.

 

Nouvelle installation de Méduse à Villeneuve le Roi

Le radar anti-bruit est également arrivé en ville depuis Août 2019 à Villeneuve-le-Roi, dans le Val-de-Marne. Pour ce nouveau test, l'appareil n'est pas encore équipé de la reconnaissance des plaques d'immatriculation. Pour identifier les contrevenants, la police municipale couple les informations du capteur avec les images des caméras de vidéo-protection de la ville.

 

Prévention du bruit et tranquillité de voisinage

L’objectif de Didier Gonzalez, le maire de la commune, et par ailleurs président de Bruitparif est de lutter notamment contre les rodéos sauvages, sources de forts niveaux de bruit dans la commune. Comme il déclare dans le Parisien « Dès la rentrée de septembre, on doit connecter le radar à notre centre de supervision urbain. Nous voulons que les amateurs de rodéos soient verbalisés comme le conducteur qui grillerait un feu rouge. »

 

150 capteurs en Ile-de-France fin 2019

Les différentes applications prévues du capteur Méduse pour identifier du bruit excessif concernent également la surveillance :

  • des lieux animés,
  • des chantiers du métro Grand Paris Express (bruit des camions, livraisons ... et bruit des infrastructures)
  • des bruits liés à des activités économiques (transports terrestres, trafic aérien, routier ou ferroviaire...)

150 capteurs doivent être installés en Ile-de-France fin d’année 2019.



En savoir plus sur l'assurance moto de Direct Assurance

 

 

Partager
Articles similaires :
En cas de chute en moto : des mains mieux protégées.

En deux-roues, les blessures aux mains sont très courantes puisque le premier réflexe est de les mettre en avant en cas de projection au sol.

Lire la suite ->

2016-10-05

Infos pratiques
Comment choisir les garanties d’assurance pour votre moto ?

Comment bien s’assurer pour profiter au quotidien du plaisir incomparable de la circulation en deux-roues ?

Lire la suite ->

2016-08-31

Infos pratiques

Tag cloud (5)