Le blogde direct assurance

2019-07-01

Contrôle technique : ce qui change pour les diesels

Contrôle technique : ce qui change pour les diesels

Une nouvelle réforme du contrôle technique auto en France entre en vigueur ce lundi 1er juillet 2019. Elle concerne les voitures diesel immatriculées après 2005. Cette mise à jour du contrôle technique était prévue initialement le 1er janvier 2019. Elle a été reculée d’un semestre suite au mouvement des gilets jaunes.

 

Un durcissement du contrôle des émissions de particules fines et des fumées

Pour détecter les automobiles les plus polluantes, ce contrôle technique va être renforcé pour les véhicules roulant au gazole. Ils seront désormais soumis à une analyse poussée de leurs émissions de particules fines et de l’opacité des fumées d’échappement. Il s’inscrit dans le cadre de la Loi de transition énergétique pour la croissance verte, dont un des objectifs est de contribuer plus efficacement à la lutte contre le dérèglement climatique et à la préservation de l’environnement.

 

Seules les voitures aux normes Euro 4, 5 et 6 sont concernées

L'analyse de l’opacité des fumées et des émissions polluantes ne concerne pas toutes les voitures. Paradoxalement, seuls les modèles diesel les plus récents, répondant aux normes Euro 4, 5 et 6, sont concernés par cette mesure. Les modèles gazole plus anciens (normes Euro 1, 2 et 3) subissent les règles du contrôle telles qu’elles ont été revues en mai 2018. Leur tour viendra lors d’un nouveau durcissement du contrôle technique prévu en 2022. 

 

Comment seront testées les voitures diesel concernées ?

Lors du contrôle technique nouvelle mouture, la voiture subit 7 accélérations franches à moteur chaud. L’idée est de se rapprocher le plus possible d’une situation réelle de conduite. Pour cela, les centres de contrôle technique se sont équipés de nouveaux appareils de mesure. Le contrôle technique est strict : la voiture ne doit pas émettre plus de fumées ni de particules que son niveau d’homologation. En cas de contre-visite, il faut procéder à un décrassage ou une réparation.  

 

Pas de conséquence sur le prix du contrôle technique

Le prix global du contrôle technique des véhicules ne devrait pas augmenter, car la durée des nouveaux tests de fumées n’allongent l’examen que de quelques minutes.

Malin ! Lorsque vous êtes client d’une assurance auto Direct assurance, vous bénéficiez de: 15 % de réduction chez notre partenaire AUTOSUR.

 

Quel impact pour les automobilistes ?

Karine Bonnet, présidente du réseau Contrôle Technique France et directrice générale adjointe de Dekra, déclarait au Figaro en juillet 2018 : « Aujourd'hui, moins de 1% des diesels sont recalés au contrôle de la pollution. Ce chiffre pourrait grimper jusqu'à 6 % avec les nouveaux seuils. » Rappelons que les voitures roulant au diesel représentent plus de 60 % du parc automobile français, soit 24 millions de véhicules en circulation (toute date d’immatriculation confondue).

 

Quand réaliser le contrôle technique de son véhicule ?

Essence, diesel, hybride ou électrique, le contrôle technique automobile est obligatoire tous les deux ans après le 4ème anniversaire de la voiture. Lorsque vous vendez votre voiture, cet examen est obligatoire si la voiture a plus de 4 ans. Le rapport est exigé lors de la vente.

Le contrôle technique souhaité par le CNPA, Conseil National des Professions Automobiles, appelle quant à lui à l’annualisation des inspections pour les véhicules âgés de plus de 7 ans.

Partager

Tag cloud (5)