2023-01-25

Écolo ou pas écolo ? Déneiger avec du sel [Vidéo]

Écolo ou pas écolo ? Déneiger avec du sel [Vidéo]

Déneiger les routes et les trottoirs avec du sel, la pratique est courante. Malheureusement répandre du sel sur la chaussée n’est pas sans conséquence sur l’environnement. Explications.

L’efficacité du sel pour faire fondre la neige est bien connue. Voici pourquoi : une eau salée ne gèle pas à 0°, il lui faut une température encore plus basse. Et plus l’eau contient de sel, moins elle gèle facilement. Par exemple une eau avec 10% de sel va geler à une température de -7°, tandis qu’une eau composée de 23% de sel va se transformer en glace quand il fera encore plus froid : -21°.

Visuel pour lancer la vidéo

Plus d’1 million de tonnes de sel de déneigement par an en France

En France, comme dans de nombreux des pays habitués aux chutes de neige l’hiver, il est habituel d’épandre du sel les routes pour empêcher la glace de s’y former ou bien pour la faire fondre. On estime que chaque année, rien qu’en France, entre 750.000 et 1,5 million de tonnes de sel sont déversées par an. Une broutille si l’on compare avec les États-Unis où 60 millions de tonnes de sel seraient répandues sur les routes chaque année…

Ce choix de saler les routes s’explique aussi parce que le sel est un produit très bon marché et qu’il est disponible à peu près partout. Le sel n’est en effet pas le seul capable de dissoudre la glace. Comme l’explique le site Couleur Science, le sucre, de la soude, du savon, ou un acide quelconque pourraient tout aussi bien fonctionner.

Le sel de déneigement et son impact sur l’environnement

Ce que l’on sait moins, c’est qu’utiliser du sel pour déneiger n’est pas bon pour l’environnement. Répandu sur le sol, le sel de déneigement pénètre ensuite la terre. Il modifie la perméabilité des sols, gêne la circulation de l’air et de l’eau avec, pour conséquence, une végétation qui a plus de difficultés à pousser. Le sel de déneigement s’introduit aussi dans les cours d’eau, lacs et rivières, tuant certains poissons et amphibiens.

Même si les conséquences sont nettement moins graves, sachez aussi que le sel de déneigement a tendance à « ronger » les carrosseries. Aussi, si vous circulez sur une route salée, prenez soin ensuite de nettoyer le bas de votre carrosserie avec de l’eau claire.

Quelles alternatives au sel de déneigement ?

Pour déneiger autour de chez vous, il est donc conseiller d’éviter le sel. Avec l’aide d’une pelle, vous pouvez déjà racler la neige avant qu’elle ne se transforme en glace. Ensuite répandez du sable, de la cendre, de la sciure ou des copeaux de bois. Vous l’aurez compris, ces matériaux n’empêcheront pas la neige de verglacer mais vous éviterez ainsi que le sol ne se transforme en patinoire.

Enfin, des étudiants de l’école de biologie industrielle de Cergy dans le Val-d’Oise ont développé une alternative écoresponsable au sel de déneigement. Leur produit, baptisé Goodb’Ice, est composé de déchets agroalimentaires et de ressources végétales. Leur promesse : déneiger sans faire fondre la biodiversité.

Vous cherchez une assurance auto au meilleur prix et sans compromis sur les garanties ? Faites un devis d'assurance auto et économisez en moyenne 240 euros sur la formule tous risques !

Partager
Articles similaires :
neige verglas trottoir
Neige, verglas et glace : qui doit déneiger ?

Attention aux chutes !

Lire la suite ->

2021-02-12

pneu voiture neige verglas
Les pneus neige obligatoires dans certaines zones dès 2021

48 départements concernés.

Lire la suite ->

2020-11-20

Tag cloud (5)