Le blogde direct assurance

2020-11-23

A Paris, les transports en libre-service sont à la peine avec le reconfinement

A Paris, les transports en libre-service sont à la peine avec le reconfinement

Depuis le 2 novembre, le retour du confinement a mis un sérieux coup frein aux déplacements des Français. En Ile-de-France les services de location courte durée de voitures, vélos, trottinettes ou scooters tournent au ralenti.  

Les nouvelles mobilités en souffrance

Comme le rapporte Le Parisien, les services de transport partagés connaissent une fin d’année difficile. Entre la fermeture des bars, restaurants, lieux culturels ou commerces non-essentiels et le recours massif au télétravail, Parisiens et Franciliens se déplacent beaucoup moins que d’habitude

Fatalement les services de free-floating et de transports partagés sont particulièrement impactés par cette réduction des déplacements. Tous les opérateurs enregistrent une forte baisse du nombre de trajets effectués avec leurs scooters, trottinettes, vélos ou voitures. Seule bonne nouvelle : la chute est moins brutale que lors du premier confinement. 

Un nombre de trajets en chute libre 

Chez tous les opérateurs contactés par Le Parisien, même son de cloche : les véhicules en libre-service sont très peu utilisés. Cityscoot (scooters électriques), parle d’une baisse de 60% des trajets (contre -90% lors du premier confinement). Chez Jump/Lime et Dott (loueurs de trottinettes électriques tous les 3) les locations sont en baisse de 50%. Vélib’ n’échappe pas à cette tendance : on est passé de 130.000 courses quotidiennes à 80.000 début novembre. 

Certains loueurs adaptent leurs tarifs 

Afin d’affronter du mieux possible ce deuxième confinement, certains loueurs proposent des tarifs réduits. C’est le cas de Jump/Lime qui a lancé un forfait à 39 euros pour des trajets (jusqu’à 45 minutes) illimités pendant 30 jours. L’opérateur TIER (Trottinettes électriques) offre lui 400 minutes de courses jusqu’à fin novembre. 

Du côté des services d’auto-partage, Ubeeqo propose jusqu’à -70% de réduction pour la location d’une voiture à la journée. Une offre qui pourrait séduire certains Parisiens cherchant à trouver refuge dans une voiture pour leurs déplacements. Autre service d’auto-partage, Zity et ses 500 petites Zoé, la fameuse voiture électrique Renault. Autre service : Zity propose une réduction au personnel soignant de l’AP-HP qui voudrait louer l’une de ses voitures. 

Vous trouvez plus pratique d'être propriétaire de votre voiture ? Faites des économies sur l'assurance auto en confiant sa protection à Direct Assurance ! Obtenez un devis d'assurance auto en quelques minutes.

Partager
Articles similaires :
reconfinement baisse moins importante circulation
Confinement saison 2 : le trafic automobile beaucoup moins impacté

On continue à circuler, notamment en Île-de-France

Lire la suite ->

2020-11-13

actuAuto
La vitesse bientôt limitée à 30 km/h partout dans Paris ?

Aux Parisiens de donner leur avis.

Lire la suite ->

2020-10-27

actuAuto

Tag cloud (5)