Le blogde direct assurance

2021-03-12

Nouveau projet de loi : autoriser les femmes enceintes à se garer sur les places pour handicapés

Nouveau projet de loi : autoriser les femmes enceintes à se garer sur les places pour handicapés

Une proposition de loi a été déposée le 9 mars par la députée de Corrèze Frédérique Meunier pour autoriser les femmes enceintes à stationner sur les places de parking réservées aux personnes handicapées.

 

Un stationnement facilité en fin de grossesse

Mettre à disposition la carte Mobilité Inclusion dans les 3 derniers mois de grossesse, c’est le projet présenté par une vingtaine de députés, sous l’impulsion de Frédérique Meunier. L’idée est de permettre aux femmes enceintes et à leurs accompagnants de pouvoir se garer sur les places bleues réservées aux personnes en situation de handicap. La députée encourage également les communes et les centres commerciaux à réserver des places pour les futures mamans. Cette initiative, déjà mise en place dans plusieurs municipalités dont Vilennes-Sur-Seine, pourraient faciliter les déplacements des femmes dans le dernier trimestre de grossesse.

 

Des places de parking offrant un meilleur confort pour se garer sans effort

Elles sont plus larges que la moyenne, afin de favoriser l’ouverture complète des portières de la voiture. Elles sont placées sur un sol non glissant. Elles sont facilement repérables, à proximité immédiate des accès favorisant le moins de déplacement. Les places de parkings réservées aux personnes à mobilité réduite ont toutes les qualités pour être partagées avec les futures mamans.

 

Se garer sur les places "handicapé" : quel fonctionnement ?

Selon Capital.fr : « Sur présentation d’un certificat médical et après une déclaration sur l’honneur, les femmes enceintes pourraient se voir remettre le macaron en préfecture pour une période définie d’utilisation. ». Pour profiter des places de parkings ainsi autorisées, il suffirait de coller l’autocollant sur le pare-brise de la voiture. Rappelons qu’en cas de stationnement abusif sur ces places réservées, le conducteur fautif est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 135€.

 

Quelle différence avec les places de parking famille ?

De nombreuses enseignes commerciales matérialisent déjà sur leurs parkings des places réservées aux familles. Elles répondent aux besoins de parents avec de jeunes enfants ou de femmes enceintes, pour qui se garer sur une place normale est plus contraignant. Contrairement aux places bleues réservées aux handicapés, ces places familles ne sont pas verbalisables. Et peuvent être sources d’incivilités.  

Pour découvrir les formules auto proposées par Direct Assurance, c'est par ici ! Et pour obtenir en quelques clics votre devis d'assurance auto, c'est par là !

 

Partager
Articles similaires :
zapping #1 mobilité Direct Assurance
Zapping #1 : le meilleur de la mobilité !

Les 5 infos qu'il ne fallait pas rater...

Lire la suite ->

2021-02-24

actuAuto
image zapping 2 mobilité
Zapping #2 : le meilleur de la mobilité !

Les 4 infos qu'il ne fallait pas rater...

Lire la suite ->

2021-03-12

actuAuto

Tag cloud (5)