Le blogde direct assurance

2020-03-25

Quand prendre sa voiture en période d’épidémie de coronavirus ?

Quand prendre sa voiture en période d’épidémie de coronavirus ?

Le mardi 17 mars à midi, la crise sanitaire due au coronavirus nous a apporté de nouvelles règles de vie en nous imposant de nouvelles formes de déplacement. Suite aux déclarations du Premier ministre le 23 mars, pour qui « le temps du confinement peut durer encore quelques semaines », les consignes ont été durcies par décret. Quelles sont précisément les conditions d’utilisation de la voiture en cette période de confinement ? En voici le rappel, associé aux gestes barrières et aux recommandations de distanciation sociale.

 

Des déplacements réduits au strict minimum, avec ou sans voiture

De nouvelles conditions de sortie possible ont été définies et sont précisées sur le site du Ministère de l'Intérieur. A partir du 24 mars minuit, se déplacer est interdit sauf dans les situations suivantes :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr).
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d'une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie. 
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.


Si vous envisagez de bouger dans ces conditions, il n’est pas interdit d’utiliser votre voiture ou un autre véhicule, à condition d'être muni d'une attestation, au risque, en cas de contrôle, de prendre une amende portée à 135 euros depuis mercredi 18 mars. Notez que les amendes pourront être majorées à 375 euros, et à 1 500 euros en cas de récidive.

Nouveau ! L'attestation de déplacement dérogatoire a changé de forme : le nouveau formulaire à remplir ou à télécharger est disponible sous différents formats sur le site du Ministère de l'Intérieur.


Doit-on voyager seul dans un véhicule ?

Comme le précise Le Parisien, « Les déplacements à plusieurs ne sont pas interdits. Mais ils doivent se faire en cas de nécessité absolue et strictement dans le cadre des cas énumérés par l’attestation de déplacement dérogatoire. »


Nouvelle attestation de déplacement professionnel à partir du 23 Mars 2020

Si vous devez à tout prix vous déplacer dans le cadre de votre profession, il existe une nouvelle attestation à avoir avec vous et à présenter lors d’un contrôle. Ce nouveau justificatif est disponible en plusieurs formats sur gouvernement.fr, dans la rubrique Informations Coronavirus.

Ses avantages : votre employeur peut déterminer sa durée de validité et ne pas avoir à la renouveler chaque jour, et elle vous dispense de l’attestation dérogatoire de déplacement.

Que faire en cas de panne de voiture ?

Compte-tenu de leur activité essentielle, les garages peuvent rester ouverts. Le Conseil National des Professions Automobiles (CNPA) précise : « Ils sont ouverts pour la réparation, le dépannage, le contrôle technique selon le classement sécurité incendie du centre de contrôle », avec les consignes de respect des mesures barrières.

En cas de panne, les réflexes à adopter restent les mêmes : contacter l’Assistance qui organise le remorquage et le dépannage de la voiture immobilisée. Il faut sans doute attendre plus que d’habitude car les dépanneuses sont moins nombreuses. A ce sujet, le CNPA indique qu'il n'existe « Aucune obligation pour un dépanneur d’aller travailler. Aucune interdiction non plus… Les dépanneurs remorqueurs ne figurant pas expressément au titre des activités autorisées. »

 

En cas d’accident, comment interviennent les secours ?

Les services de secours et les forces de l’ordre continuent d'assurer leur mission. Police et gendarmerie ont prévu des astreintes, et priorisent leurs actions. Si vous êtes victime ou témoin d’un accident, les réflexes restent les suivants :

  • Se mettre en sécurité
  • Appeler les secours en contactant le 112
  • Suivre les conseils des professionnels de santé.

Même s’il y a moins de voiture en circulation, le mot d’ordre reste de ne pas sortir de chez soi, ou de profiter, quand c'est possible, de la proximité des commerces pour y aller à pied.  

 

Règles assouplies pour le contrôle des certificats d'assurance (cartes vertes)

Délais accordés pour le contrôle technique des voitures

Les gestes barrières pour se protéger du coronavirus

Indispensables pour se protéger du coronavirus

Mise à jour 6 avril 2020

Partager
Articles similaires :
pour éviter les rassemblements, report de l'examen du permis de conduire
Suspension des passages du permis de conduire

Cela concerne les permis auto et moto.

Lire la suite ->

2020-03-19

actuAuto
les radars repèrent maintenant les véhicules non asssurés
Les radars repèrent les véhicules non assurés

Depuis septembre 2019, lors du flash d’un véhicule, on vérifie son assurance auto.

Lire la suite ->

2020-01-14

actu

Tag cloud (5)