Le blogde direct assurance

2020-02-20

Rétrofit : transformer une voiture thermique en véhicule électrique est autorisé en France.

Rétrofit : transformer une voiture thermique en véhicule électrique est autorisé en France.

Prévu dans la Loi d'Orientation des Mobilités (LOM) adoptée fin 2019, le rétrofit électrique est un procédé qui permet de convertir un véhicule à motorisation thermique en véhicule électrique ou à hydrogène, sans avoir à passer par la case voiture neuve. Tous les détails.

 

En quoi consiste l’électrification des voitures thermiques ?

Le principe est simple : il s’agit de remplacer moteur thermique, réservoir et pot d’échappement d’une voiture essence ou diesel par moteur électrique, batterie ou pile et prise pour borne de recharge électrique. Le coût de cette transformation étant cependant assez élevé (estimé à 10 000 € environ), il est à mettre en balance avec le prix d'acquisition de véhicules électriques neufs. C’est la raison pour laquelle les spécialistes estiment qu’électrifier une voiture va davantage concerner les voitures de collection, comme les Renault 4L ou les Citroën 2CV, ainsi que les utilitaires. 

 

La législation Française comble son retard en matière de rétrofit automobile.

Le projet d’arrêté était en discussion à la commission européenne, les opposants à cette pratique avaient jusqu’au 13 février 2020 pour se manifester. Il n'y a pas eu de contestation à cette date. L’autorisation officielle du rétrofit a donc été prononcé le 3 avril 2020, pour une mise en application dès le lendemain, par le Ministre de la Transition écologique et solidaire, dont dépend la politique en matière de transports. Le texte prévoit un bilan de l'activité dans 2 ans pour apporter d'éventuels changements au cadre actuel.

Cet arrêté lié aux « conditions de transformation des véhicules à motorisation thermique en motorisation électrique à batterie ou à pile à combustible » va permettre à l’hexagone de rejoindre les 25 autres pays, européens et non, qui disposent déjà de la législation autorisant le rétrofit électrique. Les entreprises et particuliers qui ont déjà rétrofité leurs véhicules vont pouvoir les faire homologuer pour circuler en France.

Une activité placée sous contrôle

L’arrêté prévoit dans 2 ans un bilan de l’activité général de la conversion électrique. Ceci afin d’évaluer si des modification doivent être apportées au texte entrée en vigueur ce samedi 4 avril 2020.

 

Une nouvelle filière dans le secteur automobile

Désormais, les installateurs spécialistes du rétrofit automobile électrique pourront obtenir des homologations pour la transformation de séries de voitures particulières, de camionnettes et de camions immatriculés depuis plus de cinq ans ainsi que de deux-roues en circulation depuis plus de trois ans.

Jusqu’ici, il fallait en effet transmettre, pour chaque transformation, une demande d’homologation spécifique nécessitant l’autorisation des constructeurs automobiles.

Le processus sera ainsi facilité administrativement, et on peut supposer qu’il donnera une forte impulsion à cette filière, vertueuse en termes d’économie circulaire, de véhicule écologique, de développement durable et de création d’emplois.

 

 

Obtenir un devis d’assurance auto Direct Assurance

 

 

Mise à jour 17 avril 2020

 

Partager
Articles similaires :
Les changements concernant le domaine automobile en 2020
Quelles mesures concernent l’automobile en 2020 ?

Le résumé des principales

Lire la suite ->

2020-01-13

actu
Le nouveau site je-roule-electrique.fr vous aide à choisir votre véhicule électrique
Je-roule-en-électrique.fr

Tout sur le nouveau site d’aide à l’achat d’un véhicule électrique

Lire la suite ->

2019-11-04

actu

Tag cloud (5)