Le blogde direct assurance

2019-10-18

SUV : deuxième source de réchauffement climatique

SUV : deuxième source de réchauffement climatique

C’est le sujet environnemento-conso-auto du moment. La suprématie des SUV dans les ventes mondiales de voiture et leur impact sur l’environnement en font la deuxième source d’émissions de Co2 au monde, après le secteur de l’électricité, mais devant l’industrie lourde, les poids lourds et l’aviation. Explications issues de la communication de l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE).

 

Les SUV : 40 % des ventes annuelles de voitures

Pas loin de la moitié des voitures vendues aux Etats-Unis, un tiers des voitures vendues en Europe, un développement rapide attendu en Afrique et en Asie : de 35 millions de véhicules en 2010, le nombre de SUV (Sport Utility Vehicle ou véhicule utilitaire sportif en français) est passé à 200 millions aujourd’hui dans le monde, soit 60% de l’augmentation du parc automobile. Et des émissions polluantes de dioxyde de carbone qui vont avec.   

 

Progression des SUV : une demande croissante de carburant

L’AIE indique que ces voitures sportives routières ont une consommation d’énergie 25 % plus importante que les autres, ce qui entraîne une augmentation de leur besoin en pétrole. Si le goût des automobilistes pour les SUV (Sport Utility Vehicle ou véhicule utilitaire sportif en français) continue d’augmenter au même rythme que lors la dernière décennie, la demande mondiale de pétrole augmenterait de près de 2 millions de barils par jour d’ici 2040, compensant ainsi les économies réalisées par près de 150 millions de véhicules électriques prévus à cet horizon.

 

Une électrification difficile et peu tournée vers l’environnement

En effet, même si l’accent est mis sur le développement de voitures neuves électriques par tous les constructeurs (prévision de 7% du parc automobile tout électrique en 2030), les SUV peuvent ralentir le développement d’un parc automobile propre. Moins économes en carburant, ils produisent plus d’émissions de carbone. Ils sont également plus difficiles à convertir en électrique, avec notamment une batterie plus lourde au coût environnemental plus élevé.

C’est le paradoxe : beaucoup d’efforts financiers sont consentis par les constructeurs automobiles pour la réduction des énergies fossiles et par ricochet pour la réduction des émissions. En même temps, les SUV tiennent le haut du pavé du marché automobile. En France, les ventes ont été multipliées par sept entre 2008 et 2018.


Pourquoi les SUV rencontrent-ils un tel succès ?

Souvent comparé à un 4X4 urbain, le SUV est un véhicule à 4 ou 2 roues motrices, sans capacité de franchissement comme un vrai 4X4 tout terrain. Il offre généralement un grand confort intérieur, une meilleure visibilité car la position de conduite est plus haute. Il est généralement doté d’un volume plus important pour le transport de personnes ou de matériel. Son look sport est également un atout qui séduit les automobilistes.

 

Obtenir un devis d'assurance auto

 

Partager

Tag cloud (5)