Le blogde direct assurance

2020-05-25

Téléphone au volant et suspension de permis

Téléphone au volant et suspension de permis

Pour se montrer plus ferme et plus efficace en matière de prévention, le gouvernement a durci la sanction en cas de tenue de portable en voiture. Depuis le 22 mai, le retrait immédiat du permis est prévu dans deux situations au cours desquelles a été établie l’utilisation d’un téléphone portable au volant.

 

 

Retrait de permis de conduire et téléphone au volant : 2 cas de figure

Les deux situations menant à un retrait de permis sont le

  • non-respect de certaines règles de conduite
  • et/ou un accident ayant entraîné des dommages corporels ou la mort d’une personne,

au cours desquels le téléphone portable est tenu en conduisant.   

 

 

Une première phase de retrait de permis pendant 72 H  

Dans un premier temps, la rétention du permis par les forces de l’ordre est immédiate et dure 72 Heures. Ensuite, en fonction de la situation, le préfet peut décider de suspendre le permis de conduire pendant six mois, voire un an en cas d’accident mortel ou de dommages corporels.

À cette suspension s’ajoute une amende forfaitaire et le retrait d’un point caractérisant la ou les infractions commises. L’usage seul du téléphone au volant est et reste une infraction punie de 135 € d’amende forfaitaire et d'un retrait de trois points sur le permis.

 

 

Suspension immédiate de permis : quelles sont les infractions concernées ?  

La suspension s’applique au conducteur qui utilise son portable au volant et commet les infractions suivantes en même temps (liste établie par le magazine Auto Plus) :

  • Absence de clignotant pour signaler un changement de direction
  • Non-respect des distances de sécurité
  • Franchissement ou chevauchement des lignes continues
  • Non-respect des feux de signalisation
  • Excès de vitesse
  • Non-respect des règles de dépassement
  • Non-respect de la voie de circulation
  • Refus de priorité aux stops et cédez le passage
  • Refus de priorité au passage piéton.
  •  

Quelles solutions pour faire la route sans smartphone et sans encombre ?

 

 

Passez en mode silencieux ou en mode avion

Pour ne pas être tenté de téléphoner, ou de répondre à des messages ou des appels, activez le mode silencieux de votre smartphone. Vous pouvez même envisager, comme sur un vol, d’actionner le mode avion pour être tranquille et rester disponible à votre conduite. Vous pouvez choisir également de mettre votre appareil hors de portée de vous, en le rangeant dans votre coffre.

 

 

Téléphoner ou conduire, il faut choisir

Doit-on rappeler que l'attitude à adopter en matière de prévention routière est essentielle ? Conduire requiert une concentration et une attention de tous les moments : piétons, véhicules, deux-roues, et également pluie, vent, brouillard… Inutile de se créer de distraction supplémentaire. C’était d’ailleurs le thème de la dernière campagne de prévention de la Sécurité Routière d’avril 2019. Téléphoner au volant multiplie par 3 le risque d’accident, et une conversation téléphonique est responsable d’1 accident corporel sur 10. Aujourd’hui, 70% des conducteurs d'un véhicule en circulation reconnaissent utiliser leur mobile en conduisant, d’après le dernier baromètre AXA Prévention.

 

 

Informez vos interlocuteurs

Si vous attendez un appel, confiez votre appareil à un passager de la voiture qui prendra ou lira le message pour vous. En effet, lire en conduisant multiplie par au moins 23 le risque d’accident. On quitte la route des yeux au minimum pendant 5 secondes. En roulant à 50 km/h, ces 5 secondes font parcourir 70 mètres. Vous pouvez enregistrer un message prévenant votre interlocuteur que vous êtes en train de conduire et que vous ne prenez pas d’appel pendant le voyage. Vous profiterez d’une pause pour le rappeler en toute sécurité sur un parking. Inversement, si la personne que vous contactez est en train de conduire, abrégez votre conversation en prévoyant de la rappeler plus tard.  


S’arrêter sur le bord de la route pour téléphoner ? Pas dans toutes les conditions !  

Attention ! Vous pouvez être verbalisé si vous vous arrêtez sur le bord de la route, même moteur éteint et feux de détresse actionnés. Pour être en règle, il faut effectivement se garer dans un parking ou sur une place, être totalement à l'arrêt pour prendre ou passer un appel. Tout stop dans d’autres endroits, en double file et moteur encore allumé, font considérer le véhicule en circulation.

 

 

Pas de photo, pas de selfie, pas d’appli au volant

Lors d’un voyage, la tentation peut être grande de vouloir immortaliser un paysage, pour le partager ensuite sur les réseaux sociaux. Si vous conduisez, ce ne sera pas vous le photographe ! Pour échapper au syndrome FOMO (Fear Of Missing Out), c’est-à-dire la peur de rater quelque chose d’important en restant joignable et connecté à tout moment, désactivez également les notifications.  

 

 

Un durcissement des règles prévu dans le Code de la route

Ce durcissement des sanctions en cas d’usage du téléphone au volant est prévu par le décretn° 2020-605 du 18 mai 2020 portant diverses dispositions en matière de sécurité routière qui vient modifier les dispositions du Code de la Route.

 

Mise à jour 11 juin 2020

 

 

 

Partager
Articles similaires :
Les changements concernant le domaine automobile en 2020
Quelles mesures concernent l’automobile en 2020 ?

Le résumé des principales

Lire la suite ->

2020-01-13

Le contrôle technique contribue à la sécurité routière, au contrôle et à la baisse des émissions polluantes.
700 000 voitures sans contrôle technique en 2019

Alerte du CNPA concernant la securité routière.

Lire la suite ->

2019-12-16

Tag cloud (5)