Le blogde direct assurance

2019-10-03

Les voitures diesel récentes polluent plus que la norme.

Les voitures diesel récentes polluent plus que la norme.

Difficile en début de semaine, de passer à côté de cette info. Le procès du Dieselgate s’est ouvert ce lundi 30 Septembre 2019 en Allemagne. Volkswagen est attaqué par plus de 500 000 propriétaires de voitures diesel. L’ONG ICTT (Conseil International pour un Transport Propre), à l’origine des révélations, a dernièrement publié une étude sur les voitures diesel récentes en circulation à Paris. Résultat : malgré leur vignette Crit’Air 2, elles dépassent les normes européennes anti-pollution.

 

« Le diesel propre n’existe pas » 

Cette étude appuie la stratégie de la Mairie de Paris qui prévoit d’interdire de circuler les voitures roulant au gazole à Paris en 2024. En ligne de mire : éradiquer la pollution atmosphérique due aux particules fines pour une meilleure qualité de l’air. Cette étude met également à mal la volonté du gouvernement de requalifier les véhicules diesels récents en vignettes Crit’Air 1. Christophe Najdovski, adjoint aux transports à la Mairie de Paris, déclare dans le Monde (10 septembre 2019) : « Cette étude nous montre une nouvelle fois que le diesel n’est pas adapté à la ville et que les émissions réelles des véhicules sont très différentes de celles annoncées par les constructeurs. » En effet, les résultats observés sont bien loin des normes d’homologation.

 

Des véhicules diesels 6 fois plus polluants que la norme.

64% des véhicules qui circulent à Paris sont des diesels, 28% sont récents car immatriculés après 2014. Ces Euro 6 diesel – c’est leur catégorie - émettent six fois plus d’oxyde d’azote que les normes d’homologation et 4,8 fois plus que les Euro 6 essence, dont les émissions polluantes sont plus faibles. De plus, lorsque la température est supérieure à 30°C, ces diesels Euro 6 émettent 20 à 30% de plus d’oxyde d’azote, nourrissant les pics de pollution de l’air.  A noter : les deux-roues, scooters polluent davantage que les voitures.

 

Quand et comment a été menée cette étude ?

Elle a été mise en place dans les rues de Paris entre le 18 juin et le 16 juillet 2018 dans le cadre du projet TRUE (The Real Urban Emissions Initiative) par ICCT. La composition et la concentration précises des pots d’échappement de 180 000 véhicules ont été analysées grâce à des portiques : une méthodologie en prise directe avec le quotidien de circulation des véhicules, plus réaliste que les tests menés en laboratoire pour l’homologation.  

 

Quelles sont les restrictions de circulation actuelles à Paris ?

Les véhicules légers et véhicules utilitaires avec une vignette certificat qualité de l’air Crit’ Air 4, 5 et non classés connaissent des conditions de circulation restreinte depuis le 1er juillet 2019. En raison de leurs émissions de polluants, ils n’ont plus le droit de circuler à Paris intra muros du lundi au vendredi de 8h à 20H (hors jours fériés). Les poids lourds et autocars sont interdits tous les jours de 8h à 20H.

En cas de pic de pollution, depuis fin juin 2019, la circulation différenciée est devenue automatique. Seuls véhicules autorisés à circuler : vignettes Crit’Air 0, Crit’Air 1 et Crit’Air 2 peuvent rouler dans la capitale et sa banlieue. Les Crit'Air 3 sont devenus interdits de circulation, alors qu’ils étaient autorisés préalablement en cas d’épisode de pollution.

Qu'est ce que le Crit'Air d'un véhicule ?

 

 

Partager
Articles similaires :
Restriction de circulation des véhicules de Crit'Air 4 à Paris dès le 1er juillet 2019
Juillet 2019 : interdiction des véhicules Crit’Air 4 à Paris

Lire la suite ->

2019-07-02

actu
Annonce de la mise en place de la circulation différenciée automatique à Paris
Pollution à Paris : la circulation différenciée plus rapide

La mise en place devrait être rendue automatique.

Lire la suite ->

2019-06-25

actu

Tag cloud (5)