Le blogde direct assurance

2019-07-05

Première voiture : mon enfant devient un jeune conducteur !

Première voiture : mon enfant devient un jeune conducteur !

Mise à jour Juillet 2019

Ça y est ! Baccalauréat et permis en poche, votre enfant bascule un peu plus dans le monde des jeunes adultes… et dans celui des jeunes conducteurs. C'est une étape importante pour lui et pour vous aussi. Même si les temps ont changé depuis l’achat de votre première voiture, vous voulez le mieux pour vos enfants. Voici quelques conseils pour vous aider à y voir plus clair, pour la voiture et son contrat d’assurance auto.

 

Achat de la première voiture : apportez votre œil de parent expérimenté !

En moyenne, en 2016, le budget consacré à la première voiture d’un jeune conducteur avoisinait les 1500 euros … En 2019, il a sans doute peu évolué. Et il dépend toujours du profil de votre enfant (étudiant, salarié…) et de votre implication financière dans cet achat. C’est pourquoi 95% des jeunes conducteurs s’orientent vers une voiture d’occasion pour leur premier achat.

 

Renault, Peugeot, Toyota, Ford, Fiat… Pensez à l’entretien et à la sécurité 

Attention cependant à ne pas l’orienter vers une voiture trop ancienne, en raison du coût de l'entretien du véhicule (vidange, pneus, courroie, filtres, consommation, etc.). Un véhicule d'occasion trop ancien peut rapidement devenir un gouffre financier. De plus, au cours des dernières années, la technologie a apporté une véritable évolution en matière d’équipement de sécurité. Veillez à ne pas investir dans un modèle trop ancien, qui serait dépourvu d’équipements de base, comme les airbags par exemple.  

Comment acheter malin et en toute sécurité ? Notre recommandation de lecture : Acheter sa première voiture d’occasion

 

Quel modèle de voiture pour un jeune conducteur ?

Quel usage aura votre enfant de sa voiture ? Se déplacera-t-il en ville ou sur des routes de campagne ? Prendra-t’il régulièrement l’autoroute ? Ces questions peuvent conditionner la taille et le type de véhicule.

Le choix de la puissance de la voiture est important également, pour sa consommation mais également pour le prix de l’assurance auto jeune conducteur. En effet, plus le véhicule est puissant, plus le risque de perte de contrôle est fort. Cela est pris en considération dans la première assurance auto d’un jeune.

En fonction de la fréquence d’utilisation du véhicule et du budget mensuel disponible, orientez-le vers un véhicule qui consomme moins (essence ou diesel). Il serait dommage que ce soit vous qui deviez arrondir les fins de mois !

Pour briller auprès de votre enfant, voici un classement des voitures préférées des 18-24 ans en 2018.

N'oubliez pas le budget auto mensuel !

Sensibilisez également votre enfant aux coûts qu’engendre la possession d’un véhicule : essence, assurance auto (tiers ou tous risques), pneus, immatriculation, réparations, entretien....  Votre jeune conducteur n'aura pas le réflexe d'y penser. Pourquoi ne pas utiliser un outil de calcul des coûts d’utilisation pour établir un budget précis avec votre jeune conducteur, et décider qui paiera quoi.

Comment souscrire une bonne assurance auto jeune conducteur ?

Votre premier réflexe sera peut-être de vous diriger vers votre propre assureur, de souscrire un contrat d’assurance auto à son nom en le désignant comme conducteur secondaire ou occasionnel pour lui permettre de payer moins cher le prix de son assurance jeune conducteur.

Ce n'est pourtant pas le bon réflexe car il s'agit d'une fraude à l'assurance. En effet, en cas de sinistre ou d'accident, l’assurance pourra refuser de prendre en charge les réparations pour « fausse déclaration », et vous perdriez votre bonus de conduite et probablement votre assureur. Cette fraude touche 39% des jeunes conducteurs, souvent malgré eux.

 

Quel assureur auto choisir ?

Il est donc important que votre enfant souscrive sa propre assurance en tant que conducteur principal, dès qu'il possède son propre véhicule. Il commence ainsi à cumuler son propre bonus de conduite. Dans ce choix, votre avis est important. En effet, 45% des jeunes conducteurs demandent à leurs parents de les orienter, et 24 % ont choisi la même assurance auto qu'eux ! 

 

Pour optimiser le budget assurance auto des jeunes conducteurs

"Mais les assurances auto jeunes conducteurs sont hors de prix !"Le montant des assurances pour les jeunes conducteurs est en effet plus élevé, car ils sont vus comme des conducteurs sans grande expérience de la route, à la conduite encore peu sûre. Ils sont susceptibles d’avoir plus d’accidents ou de sinistres. Et même si votre enfant est certainement sérieux au volant, il est peu probable qu’il échappe à cette règle.

 

Direct Assurance : parents prudents, enfants gagnants.

Bonne nouvelle ! Pour encourager la prudence des jeunes conducteurs, et récompenser celle des parents, Direct Assurance propose son offre Bonus 50, Bonus famille. Il s’agit d’une réduction de 20% à la souscription du contrat d’un jeune conducteur de moins de 24 ans, lorsque l’un de ses parents a 50% de bonus et qu’il est assuré chez Direct Assurance…

Découvrir cette offre ici.

Demander un devis d’assurance auto là.

Récompenser la bonne conduite avec l’assurance connectée YouDrive

Re-bonne nouvelle ! L'arrivée des assurances auto connectées en France permet aux jeunes conducteurs de trouver une assurance qui récompense leur bonne conduite et leur permet de s'auto-évaluer et de progresser ! YouDrive de Direct Assurance en fait partie. Elle propose exactement les mêmes garanties - et propose les mêmes promotions, comme le Bonus 50, Bonus famille - qu'un contrat Direct Assurance, mais avec une réduction mensuelle allant jusqu’à 50% lorsque le jeune conducteur a une conduite prudente.

 

Comment fonctionne YouDrive, l’assurance auto connectée de Direct Assurance ?

A la façon d’un coach de conduite, un score est attribué et une analyse de chaque trajet est proposée. Plus la conduite est prudente, plus les économies sont grandes !

Grâce à l’assurance connectée votre enfant peut donc mieux gérer son budget, mais surtout analyser et améliorer sa conduite en continu.

 

Pas de SMS lorsqu'il est au volant !

Etre stressé lors des premiers trajets de votre jeune conducteur, c'est normal. Mais lui mettre une pression inutile ou avoir des discours anxiogènes ne l'aideront pas ! Ce n’est pas parce qu’il n’a pas répondu à votre SMS dans les 10 minutes qu’il lui est arrivé quelque chose.
Connaissez-vous le syndrome FOMO ? Ces lettres signifient « Fear Of Missing Out », autrement dit la peur de rater quelque chose d’important, d’être joignable et connecté à tout moment. Et il n'y a pas que la jeune génération qui en est victime, la preuve en est que beaucoup trop de parents envoient des "Tu es bien arrivé ?"ou "la route se passe bien ?" sans avoir conscience de l'impact que ce message peut avoir sur la conduite de son enfant et sa sécurité. 

 

Même si les temps ont changé depuis l’achat de votre première voiture, vous voulez le mieux pour vos enfants. Rester disponible et à son écoute, partagez cette expérience avec lui car sa première voiture, on ne l’oublie pas :)

D’ailleurs, quelle était la vôtre ?

Partager

Tag cloud (5)