Le blogde direct assurance

2020-12-08

Covoiturer comme on prend le bus : Star't 1, la première ligne régulière de covoiturage sera lancée par Rennes Métropole en janvier 2021

Covoiturer comme on prend le bus : Star't 1, la première ligne régulière de covoiturage sera lancée par Rennes Métropole en janvier 2021

Les communes de Le Rheu, Pacé, Saint-Grégoire et Cesson-Sévigné seront desservies par des arrêts abrités, comme pour une ligne de transport en commun. Des panneaux à message variable permettront aux usagers d'indiquer leur présence et le lieu de dépose souhaité.

 

Star’t 1 à Rennes : comment ça va fonctionner ?

Le principe est très simple : les conducteurs candidats au covoiturage s’inscrivent au dispositif. Ils prennent connaissance de passagers en attente aux arrêts, soit à la lecture des panneaux, soit via l'application développée star't, du lundi au vendredi de 7h à 20h. Les chauffeurs covoitureurs seront indemnisés d'un montant de 1€ par trajet proposé, avec ou sans passager. En l'absence de passage de covoitureur, une navette STAR (la Société de Transports de l'Agglomération Rennaise) assurera un trajet 30 minutes maximum après la demande de covoiturage. Les covoiturés de leur côté y gagneront des points de fidélité, pour des invitations sportives ou culturelles.

 

arrêts réseau covoiturage star't 1

Carte réseau Star't 1 Copyright Rennes Métropole


Objectif : la massification du covoiturage pour réduire le trafic et la pollution automobile

Le projet est mené par Rennes Métropole et Kelolis, en partenariat avec Ecov, société spécialisée dans le déploiement de lignes de covoiturage. Pour la mise en place, des salariés effectuant des trajets en voiture entre les communes concernées ont été recrutés via leurs entreprises pour aider au développement du projet. Cette expérimentation sera évaluée à la rentrée de septembre 2021, pour une éventuelle extension à d’autres quartiers.

 

Covoiturage citoyen et mobilité urbaine

« Quand il y a 100 voitures qui circulent en heure de pointe, sur Rennes Métropole, elles transportent 102 passagers […] En fait, il suffirait qu'elles en transportent 110 ou 120 pour qu'on n'ait plus de problèmes de congestion routière et qu'on réduise, du coup, la pollution de l'air. » explique sur Matthieu Theurier, vice-président écologiste de la Métropole sur France Inter.fr.


Covoiturage : quelle assurance pour le conducteur et les passagers de l’auto ?
Votre devis d'assurance auto ici.

Partager
Articles similaires :
premiere voie covoiturage grenoble
Voies de circulation dédiées au covoiturage en France : où en est-on ?

État des lieux des projets de création de voies réservées.

Lire la suite ->

2020-10-13

innovationAuto

Tag cloud (5)