Le blogde direct assurance

2019-12-13

Alerte aux vents violents : nos conseils

Alerte aux vents violents : nos conseils

Alerte aux vents violents, aux risques de crues ou d’avalanches en montagne, près de chez vous ? Nous vous invitons bien évidemment à ne pas circuler ! Si vous ne pouvez éviter de vous déplacer, voici quelques rappels pour adopter une vigilance particulière. En cas d’alertes météorologiques de niveau orange ou rouge, restez à l’écoute des actualités. Avant tout, restez prudents !

 

Conduire en cas de vent fort

Hors agglomération, les violentes rafales de vent peuvent provoquer des écarts importants de trajectoire, d'autant plus si vous circulez en 2-roues et si vous tractez une remorque ou une caravane. Lorsque vous roulez dans une zone identifiée comme régulièrement exposée aux vents forts par le panneau de signalisation "manche à air", il est bien entendu conseillé de ralentir et de :

 

  • maintenir vos deux mains sur le volant, en tournant doucement sans mouvement brusque pour essayer de contenir la force des fortes rafales.
  • rester vigilant en sortant d’un tunnel, d'une forêt, en abordant un pont, ou lors du dépassement d’un poids lourd ou d’un car.
  • réduire votre vitesse également pour éviter un éventuel obstacle, arraché par le vent, en sortie de virage.
  • ne pas rester à hauteur des autres véhicules au cas où ils se déporteraient à cause d'une rafale.
  • surveiller les manches à air rouge et blanc sur le bord des routes et des autoroutes.


Les averses de pluie s’invitent ? Nos conseils de conduite

Pour rouler prudemment par fortes pluies :

  • Réduisez votre vitesse, augmentez vos distances de sécurité et anticipez les manœuvres des autres véhicules. Un freinage brusque sur une chaussée mouillée peut facilement entraîner une glissade difficile à contrôler.
  • Pour rester visible dans ces conditions météorologiques, allumez vos feux de croisement, mais laissez vos feux de brouillard éteints, car ils pourraient éblouir les conducteurs qui vous suivent.
  • Surveillez l’état de vos essuie-glaces : changez vos balais une fois par an, si possible avant les premières intempéries de l’automne.
  • Surveillez également l’état de vos pneus et gonflez-les régulièrement. Suite à de fortes précipitations, attention aux mares d’eau qui peuvent se former à la fin d’une descente ou sur le bas-côté de la chaussée. En cas d’aquaplaning, relâchez progressivement l’accélérateur et attendez que les pneus se remettent en contact avec la route.

 

Vigilance météo : en cas de danger, restez connecté à Météo France.

Mise à jour octobre 2020

 

Partager
Articles similaires :
Comment protéger votre voiture du froid ?

Les réflexes qui s'imposent pour les pneus, la carrosserie, le pare-brise...

Lire la suite ->

2019-12-02

Prévention
Conduire sur la neige ou le verglas

Les dernières alertes Météo france invitent à la prudence. Nos conseils.

Lire la suite ->

2019-11-14

Prévention

Tag cloud (5)