Le blogde direct assurance

2018-10-19

Ceinture de sécurité : « bouclez-la »

Ceinture de sécurité : « bouclez-la »

Depuis 1973, date de la première obligation légale de port de protection pour le conducteur, la ceinture de sécurité a fait ses preuves. Ceinture de sécurité : 100 ans d'histoire en infographie. Et pourtant, 343 victimes d’accident de la route en 2017 ne l’avaient pas bouclée. L’occasion de rappeler, avec l’Association Prévention Routière, que la ceinture de sécurité n’est pas une option.

 

Ne pas s’attacher : « La voiture tonneau » rappelle le risque encouru

A l’occasion de son retour au dernier Mondial de l’Auto, qui s’est tenu du 4 au 14 octobre 2018 à Paris, la Prévention Routière a proposé un « atelier voiture tonneau », afin de rappeler combien la ceinture de sécurité est efficace en cas de choc à 50 km/h. L’association Prévention Routière a également dévoilé les résultats d’une enquête menée à propos du port et de la perception de la ceinture de sécurité(1).

 

25 % des Français déclarent oublier parfois de boucler sa ceinture de sécurité

et plus spécifiquement dans les situations suivantes : 

  • 17 % quand ils sont assis à l’arrière,  
  • 15 % dans un taxi ou un VTC,  
  • 8 % pour de courts trajets,
  • 8 % à faible vitesse,
  • 8 % quand ils sont assis à l’avant.  

 

Quelles sont les idées reçues à propos du port de la ceinture de sécurité ?

Les 50/64 ans (32%) et les habitants d’Ile de France (36%) sont plus nombreux à négliger le «clic» qui peut leur sauver la vie. Pour plus de 8 Français sur 10, mettre sa ceinture est un réflexe. Cependant, 27% des interrogés estiment qu’elle est gênante ou inconfortable, 17% ont peur de rester coincé et 8% pensent qu’elle n’est pas vraiment utile en cas d’accident.

(1) Enquête réalisée en ligne entre le 19 et le 21 septembre 2018, auprès de 1061 Français âgés de 18 ans et plus. Opinion Way a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, lieu de résidence, statut et catégorie socio-professionnelle.

Mise à jour octobre 2020

Partager
Articles similaires :
Ceinture de sécurité : 100 ans d'histoire en infographie

Aujourd’hui, ne pas avoir sa ceinture de sécurité lorsque l’on est au volant, c’est 3 points en moins sur son permis de conduire, mais également 135 € d’amende. Et oui, on ne rigole pas avec la sécurité…et pourtant la ceinture de sécurité n’a pas toujours été présente dans les véhicule ! Retour sur 100 ans d’histoire !

Lire la suite ->

2016-12-11

Prévenir les collisions avec des animaux sauvages

Attention aux traversées de sangliers et de cervidés.

Lire la suite ->

2018-12-04

Tag cloud (5)