Le blogde direct assurance

2020-03-27

Comment prévenir les accidents domestiques ?

Comment prévenir les accidents domestiques ?

Même si nous nous y sentons en sécurité, notre chez-nous peut être le foyer d’accidents domestiques, particulièrement pour les petits. Est-ce utile de le répéter ? On ne doit pas laisser de jeunes enfants sans surveillance. Voici nos conseils précis pièce par pièce.

 

 

Quelle prévention des accidents dans la cuisine ?

C’est le lieu de tous les dangers : risque de brûlures (paroi du four, casseroles, allumettes ou briquets), d’intoxications (stockage de produits ménagers et autres), de coupures (couverts et couteaux )…

Il existe des parades :

  • lorsque la cuisine est fermée, on peut installer une barrière à la porte et laisser l’enfant de l’autre côté au moment de la préparation des repas ;
  • des protections pour cuisinière et porte de four ont été également conçues pour prévenir les risques de brûlures ;
  • des bloque-portes de placard ou de tiroirs sont également bien pratiques pour soustraire aux petites mains curieuses les produits dangereux ou les couteaux à pain ;
  • les produits ménagers doivent être rangés dans un meuble verrouillé, si possible en hauteur, et les portes du lave-vaisselle et/ou du lave-linge maintenues fermées.

Rappelons-le, toutes ces bonnes pratiques ne remplacent pas une surveillance permanente des enfants.

 

 

Comment éviter les accidents domestiques dans la salle de bains ?

Dans une salle d’eau se concentrent des risques de brûlures par eau trop chaude, d’immersion et de glissade. Pour prévenir ces risques, c’est simple :

  • d’équiper la baignoire ou la douche d’un mitigeur thermostatique réglé sur une température d’eau du bain à 38°C ;
  • de rester présent pour surveiller le bain, particulièrement celui des enfants avant 5 ans ;
  • de prévoir des tapis antidérapants dans la baignoire et sur le sol, pour éviter des glissades ;   
  • de choisir pour les tout-petits une table à langer stable et comportant des rebords pour prévenir les chutes.

 

Une meilleure sécurité contre les accidents dans les chambres

Quel que soit l’occupant de la chambre, et plus particulièrement dans les chambres des enfants, voici quelques règles de bon sens :  

  • si la pièce en est équipée, mettez les cordons des rideaux hors d'atteinte pour éviter les risques de strangulation ;
  • rangez la pièce le mieux possible, en évitant de laisser traîner les petites pièces et les petits jouets ;
  • préférez des meubles aux coins arrondis et à la hauteur des enfants ;
  • choisissez plutôt des coffres ou boîtes en plastique aux couvercles légers ;
  • fixez les meubles au mur pour qu’ils ne basculent pas ;
  • ne laissez pas de plantes dans la chambre d'un enfant, il pourrait les ingérer ;
  • retirez la clé pour éviter qu'il ne s'enferme seul ;
  • lorsque vous venez de faire le ménage dans la chambre, mettez immédiatement en lieu sûr les produits d'entretien. De même, ne laissez pas trainer de médicaments si l’enfant est malade.

 

Les dangers potentiels dans chaque pièce

  • dissimulez les fils électriques dans des gaines (risque d'électrocution) ;
  • achetez des caches qui s'insèrent dans les trous des prises électriques, très difficiles à retirer ;
  • ne laissez jamais traîner une rallonge branchée ou des appareils électriques.

 

Prévention des risques : le danger des fenêtres

Les chutes de fenêtre sont des accidents domestiques très fréquents chez les enfants. En plus d’une surveillance, vous pouvez :

  • ne pas placer de meubles ou de chaise sous une fenêtre, votre enfant pourrait grimper dessus et risquer de basculer ;
  • empêcher l’ouverture des fenêtres avec un entrebailleur à clé ou avec un petit cadenas ;
  • veiller à ce que votre enfant ne puisse pas escalader ou passer à travers les barreaux de votre balcon.

 

Risques domestiques : attention aux escaliers et aux portes   

  • Prévoyez un éclairage suffisant dans les montées d’escaliers ;
  • si les marches sont glissantes, installez un revêtement antidérapant, qui évitent les risques de chute ;
  • installez une rampe solidement vissée et assez éloignée du mur pour la saisir.
  • placez des barrières de sécurité en haut et en bas des escaliers ;
  • équipez les portes de dispositifs destinés à prévenir les pincements (système de sécurité amortisseur de fermeture ou bloque-portes).

 

Pour aller plus loin, c’est le moment de transmettre les bons gestes à vos enfants !

 

La tranquillité dans une maison, cela passe également par une assurance habitation adaptée à vos besoins : découvrez ici comment être bien couvert et au bon prix.

 

Nos sources : AXA Prévention

 

Mise à jour 11 janvier 2021

Partager
Articles similaires :
Comment sont couverts les biens professionnels des salariés ?
Assurance habitation : comment est assuré un salarié en télétravail ?

Les responsabilités du salarié et de l'employeur

Lire la suite ->

2020-08-28

Infos pratiquesHabitation
Des villes sans voiture en raison de l'épidémie de coronavirus
Quand prendre sa voiture en période d’épidémie de coronavirus ?

Restrictions automobiles

Lire la suite ->

2020-03-25

actuAuto

Tag cloud (5)