Le blogde direct assurance

2015-06-01

Constat amiable et aimable

Constat amiable et aimable

Avoir un accrochage est un événement stressant par nature. Dans ce cas, votre premier réflexe doit être de remplir un constat amiable avec l’autre automobiliste. Comment ne rien oublier ? Voici nos conseils en images pour bien effectuer cette déclaration.

Faire retomber la pression et permettre une communication apaisée entre vous et l’autre conducteur, c’est aussi très important ! Pour cela :

  • Restez calme et tolérant vis-à-vis de vous-même et des autres. Pour vous comme pour l’autre conducteur, cet accrochage n’arrive pas au bon moment.
  • Le but du constat est de mettre en jeu les responsabilités objectivement : ne cherchez pas sur le moment à trouver qui a tort qui a raison.
  • Pour ne pas vous perdre dans la recherche du n° de votre contrat, ou des coordonnées de votre permis de conduire, vous pouvez décider de pré-remplir à l’avance le constat que vous avez dans votre voiture.
  • Avant de signer, prenez le temps de vérifier que vous avez renseigné toutes les informations vous concernant, ainsi que celles qui concernent l’autre conducteur. Une fois le document signé, vous ne pouvez plus rien modifier.
  • Si la communication avec l’autre conducteur est quelque peu tendue, ou si votre interlocuteur ne veut pas signer le contrat, appelez la police ou la gendarmerie.

Pour aller plus loin :

Où que vous soyez, vous pouvez déclarer et suivre un sinistre directement sur votre portable, via notre appli sinistre. Pensez à la télécharger, c’est gratuit !

Sources :

Partager

Tag cloud (5)