Le blogde direct assurance

2020-10-12

Jeune conducteur : les 4 principales causes d’accidents de la route

Jeune conducteur : les 4 principales causes d’accidents de la route

Les jeunes conducteurs sont souvent jeunes tout court. Une population sur-représentée dans les accidents de la route. On constate que chez les jeunes conducteurs, près de 8 accidents sur 10 sont dus à un excès de vitesse, à une consommation d’alcool ou de stupéfiants, ou au non-respect d’une priorité.

Le manque d’expérience tue au volant

Avec un nombre de sinistres 3 fois supérieur à celui des conducteurs expérimentés, les jeunes conducteurs sont particulièrement exposés aux accidents de la route. En 2019, un conducteur novice (moins de 2 ans de permis) était impliqué dans 23% des accidents corporels et 21% des accidents mortels. Des conducteurs débutants qui sont souvent jeunes, entre 18 et 24 ans. Une tranche d’âge qui ne représente que 8% de la population française… mais 16% des morts sur la route.

En 2019, le nombre de jeunes adultes (de 18 à 24 ans) tués aux volant a même augmenté de 9,1% par rapport à 2018. Toujours d’après l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR), un jeune adulte est impliqué dans un accident sur trois. Ainsi, la première cause de mortalité des jeunes de 18 à 24 ans reste les accidents de la route, loin devant les autres causes accidentelles précise l’ONISR. 

Les 4 types d’accidents les plus fréquents chez les conducteurs de 18 à 24 ans

Chaque année, l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière dresse un bilan des accidents en France. Dans sa dernière étude (2020), l’ONISR liste les principales causes d’accidents mortels selon l’âge des auteurs présumés responsables.

Pour les 18/24 ans, les accidents mortels sur la route ont quatre origines principales : excès de vitesse, consommation d’alcool, prise de stupéfiants, non-respect d’une priorité. Ces 4 causes représentent 77% des accidents mortels chez les jeunes, d’après une analyse de l’ONISR sur l’âge des auteurs présumés responsables d'un accident mortel (étude réalisée sur 3 ans, de 2017 à 2019, en France Métropolitaine). 

  • La vitesse responsable de 44% des accidents : sans surprise, la vitesse étant la première cause de mortalité sur les routes, tous âges confondus. Mais chez les jeunes conducteurs, c’est de loin la première cause d’accident mortel. La vitesse est à l'origine de quasiment 1 accident sur 2.
  • L’alcool responsable de 22% des accidents : si la célèbre campagne de prévention « Sam, celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas » est dans toutes les mémoires, trop de jeunes semblent encore rentrer chez eux sans Sam au volant après une soirée arrosée. L’alcool est impliqué d’un près d'un quart des accidents mortels chez les 18/24 ans.
  • Les stupéfiants responsables de 13% des accidents : la consommation de cannabis par exemple réduit la vision périphérique et augmente le temps de réaction. Des troubles qui font perdre au conducteur sa capacité de contrôle du véhicule.
  • Le non-respect des priorités responsable de 8% des accidents : l’inexpérience, le manque d’attention, voire la fatigue peuvent expliquer ce non-respect des priorités aux intersections. Les conséquences sont souvent dramatiques.

Si vous avez moins de 3 ans de permis, vous êtes encore considéré comme un jeune conducteur. Au-delà des principaux risques d'accidents abordés par cet article, méfiez-vous d'un phénomène qui frappe souvent les jeunes conducteurs : la surconfiance. Après quelques mois au volant, beaucoup de conducteurs relâchent leur vigilance. La preuve : on constate un pic d'accidents à la fin de la première année de permis...

Partager
Articles similaires :
Une campagne de la Sécurité routière pour protéger les cyclistes

Plus de vélos, plus de bobos.

Lire la suite ->

2020-10-08

Direct Assurance de A à Z : Y comme YouDrive

Connaissez-vous le principe de l'assurance auto connectée Pay How You Drive (Payez comme vous conduisez) ?

Lire la suite ->

2017-03-15

Tag cloud (5)