Le blogde direct assurance

2019-04-12

Téléphone au volant : la dernière campagne 2019 de la Sécurité Routière

Téléphone au volant : la dernière campagne 2019 de la Sécurité Routière

Mise à jour Janvier 2020

Si certains s’endorment avec leur téléphone, d’autres ont du mal à s’en passer en voiture. C’est d’ailleurs le thème de la communication choc du moment, avec la nouvelle campagne de prévention de la Sécurité Routière sortie le 2 avril 2019. Des images et des phrases percutantes interpellant sur le danger et les risques de l’usage du téléphone au volant.

Pourquoi le téléphone au volant est-il un "distracteur" ?

Lorsqu’un conducteur téléphone, consulte des mails ou écrit un sms en conduisant, son attention est partagée, car il subit différentes formes de distractions :

  • distraction manuelle provoquée la manipulation de l’appareil,
  • distractions auditives et visuelles par l’attrait de l’écran,
  • distraction de sa concentration, qui ne se porte plus exclusivement sur la conduite.

Au total, on estime qu'un conducteur enregistre entre 30 et 50 % d’informations en moins sur la route lorsqu'il utilise son téléphone en conduisant.

  

Les chiffres clés du téléphone au volant

  • Téléphoner au volant multiplie par 3 le risque d’accident.
  • La conversation téléphonique au volant est responsable d’1 accident corporel sur 10.
  • Lire un message en conduisant multiplie par au moins 23 le risque d’accident, car elle nécessite de quitter la route des yeux pendant 5 secondes (au minimum). À 50 km/h, 5 secondes correspondent à 70 mètres parcourus.

 

Les automobilistes concernés, mais pas que...

L’ensemble des usagers est concerné : les automobilistes, mais également les motards, les cyclistes, et les piétons en traversant la route ou sur le trottoir. En effet, passer un coup de fil, envoyer un sms, prendre une photo... constituent des sources de distraction pouvant mener à des collisions.

 

Que dit la loi à propos de l'usage du téléphone au volant ?

L'usage d'un téléphone tenu en main en conduisant est interdit. Depuis le 1er juillet 2015, est également interdit « le port à l’oreille, par le conducteur d’un véhicule en circulation, de tout dispositif susceptible d’émettre du son, à l’exception des appareils électroniques correcteurs de surdité ». Conduire avec un téléphone à la main ou en portant à l'oreille un dispositif audio de type écouteurs, oreillette ou casque est passible :

  • d’une amende forfaitaire de 135 €,
  • d’un retrait de 3 points du permis de conduire.

A partir du printemps 2020, la nouvelle Loi d'Orientation des Mobilités prévoit une suspension de permis allant jusqu'à six mois dès lors qu’une autre infraction est constatée en même temps que la tenue du portable au volant.

 

Quels sont les dispositifs interdits et autorisés en voiture ?

Sont interdits 

  • en voiture, utilitaire, poids lourd : téléphone à la main, oreillettes (1 ou 2), casque audio,  oreillettes Bluetooth,
  • en deux-roues motorisé : téléphone coincé dans le casque, oreillettes (1 ou 2),
  • en vélo : téléphone à la main, oreillettes (1 ou 2), casque audio, oreillettes Bluetooth.

Sont autorisés 

  • en voiture, utilitaire, poids lourd : dispositif intégré au véhicule,
  • en deux-roues motorisé : dispositif intégré au casque

 

Kit main libre intégré au véhicule : une solution pour éviter les accidents ?

Le kit main libre sans oreillette n’est pas une solution idéale, car il n’empêche pas le partage de l’attention. S’il est bien intégré dans l’équipement du véhicule, il va cependant limiter les fonctions du téléphone, en bloquant certaines applications au minimum, et réduire le nombre d’utilisations que l’on peut faire du téléphone. Une solution souvent évoquée est un "mode voiture", au même titre que le "mode avion", qui bloquerait et déconnecterait l’appareil une fois le véhicule en circulation.

 

Quelles solutions pour faire la route sans smartphone ?

« Au volant, quand vous regardez votre smartphone, personne ne regarde la route. » Comment faire pour ne pas être tenté d’utiliser son téléphone au volant ?

  • Activez le mode silencieux ou éteignez-le, et placez-le hors de portée si vous conduisez (dans votre coffre par exemple), ou confiez-le à un des passagers.
  • Si on doit vous contacter pendant votre voyage, prévenez vos interlocuteurs préalablement ou via le message de votre portable.

Dans tous les cas, si vous avez besoin de communiquer pendant votre voyage routier, vous pourrez le faire lors d’une pause en vous arrêtant dans un endroit approprié.

Pour autant, votre smartphone peut vous rendre de grands services : découvrez vite comment l'appli Direct Assurance vous accompagne en cas d'incident.

 

Partager
Articles similaires :
Les changements concernant le domaine automobile en 2020
Quelles mesures concernent l’automobile en 2020 ?

Le résumé des principales

Lire la suite ->

2020-01-13

actu
le téléphone : une utilisation de plus en plus fréquente au volant
Téléphone au volant : un nouveau grand risque sur la route

Présentation des résultats du baromètre AXA Prévention 2019.

Lire la suite ->

2019-06-21

actu

Tag cloud (5)