Le blogde direct assurance

2020-07-21

Pourquoi assurer sa voiture ? Rouler sans assurance auto : quels risques ?

Pourquoi assurer sa voiture ? Rouler sans assurance auto : quels risques ?

Depuis le 1er janvier 2019, le Fichier des Véhicules Assurés recense et met à disposition des forces de l’ordre les informations principales concernant les véhicules assurés en France (auto, deux-roues, camions, remorques). Lorsqu'il est en défaut d'assurance, un conducteur peut être verbalisé lors d’un contrôle pour ce motif. Suite au déconfinement, la gendarmerie « relève une hausse de 6% de ce type d’infractions entre le 12 mai et le 12 juillet », d'après le Figaro. Une occasion de faire le point sur une des premières responsabilités d’un conducteur : assurer sa voiture.

Pourquoi assurer sa voiture ? Pour être en règle

L’assurance auto, c’est déjà une question d’obligation. En effet, la Loi impose aux véhicules une garantie Responsabilité Civile, prévue pour indemniser les dommages causés à des tiers par la voiture et son conducteur ou gardien, autorisé ou non. Il peut s’agir :

  • de blessures subies par un passager, l’occupant d’une autre voiture, un piéton, un cycliste…
  • de dégâts matériels causés aux autres véhicules, deux-roues, immeubles…

En cas de vol de la voiture, la Responsabilité Civile s’applique quel que soit le conducteur.

 

Assurer sa voiture pour rester libre et mobile

La conduite sans assurance est un délit. En cas de défaut d’assurance auto, la sanction est une amende de 3 750 € avec, en fonction des circonstances, des peines complémentaires comme la suspension, l’annulation du permis avec interdiction de le repasser, et même la confiscation du véhicule.

En cas de récidive, la réponse est pénale et plus sévère : jusqu'à 7500 € d'amende, et les mêmes peines complémentaires que décrites précédemment. Pas d’assurance, pas de liberté au volant !

Un retrait de permis doit être signalé à votre assureur. Comment l’assurance auto Direct Assurance est-elle impactée par un retrait de permis ?

 

Défaut d'assurance auto : un gros risque pour son patrimoine

Pour autant, les arguments précédents peuvent paraître plus théoriques et moins parlants que les conséquences pratiques et dramatiques d’un accident.
Dans ce cas, le responsable non assuré d’un accident automobile se trouve dans l’obligation de régler les réparations et le montant des conséquences des blessures subies par les victimes. La facture peut très vite atteindre des millions d’euros si les victimes de l’accident sont blessées sur le long terme.

Dans un premier temps, les victimes sont indemnisées par le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires, qui se retourne ensuite vers le responsable pour récupérer la totalité des sommes engagées.

Dans tous les cas, le responsable d’un accident qui n’est pas assuré doit assumer ses propres dégâts.

Voici un exemple illustré par la Sécurité Routière.

 

Assurance auto : le moyen de maintenir sa voiture en bon état

Bien entendu, il est préférable et recommandé de compléter les garanties d’assurance automobile minimales obligatoires par des couvertures plus larges, pour indemniser les dégâts subis par votre propre voiture, et les blessures du conducteur et leurs conséquences. Un contrat d’assurance prévoit en effet d’abord la protection de l’ensemble des passagers de la voiture, à l’exception du conducteur lorsqu’il est reconnu responsable d’un accident.

Chez Direct Assurance, chaque formule comprend une garantie du conducteur, dont les montants d'indemnisation sont étendus dans les packs Protection, Tranquillité ou Sérénité.

Votre assurance auto moins chère ici.

 

Comment peut-on se retrouver sans assurance auto ?

Même en ayant souscrit un contrat d’assurance auto, on peut se retrouver non couvert pour un sinistre dans un certain nombre de situations comme : 

  • avoir oublié de déclarer certaines informations au moment de la souscription (suspension de permis…) ce qui peut invalider le contrat d’assurance en cas de sinistre,
  • conduire alors que son permis est suspendu ou annulé à la suite d’infractions,
  • ne pas avoir réglé sa cotisation dans les temps et avoir son contrat d’assurance auto résilié pour cette raison,
  • ne pas respecter le Code de la route, par exemple conduire en état d’ivresse ou sous l’influence de stupéfiants, situations qui excluent toute indemnisation en cas de responsabilité dans un accident. (Ces exclusions précisées dans les Conditions Générales de votre contrat auto).
  • avoir oublié de bonne foi de renouveler son contrat, en raison de la période d'immobilisation imposée aux voitures pendant le confinement.


Mise à jour le 21 juillet 2020

Partager
Articles similaires :
les radars repèrent maintenant les véhicules non asssurés
Les radars repèrent les véhicules non assurés

Depuis septembre 2019, lors du flash d’un véhicule, on vérifie son assurance auto.

Lire la suite ->

2020-01-14

actu
Les rôles et les missions du Fonds de Garantie
Qu’est-ce que le FGAO ?

Les missions de cette instance créée en 1951 pour indemniser les victimes d’accidents.

Lire la suite ->

2019-10-17

Prévention

Tag cloud (5)