Le blogde direct assurance

2019-10-31

Baisse de luminosité et accidents de piétons

Baisse de luminosité et accidents de piétons

En reculant nos montres d’une heure, pour l’heure d’hiver, nos trajets perdent en luminosité. Les automobilistes perçoivent moins bien les piétons, les deux-roues ou les Engins de Déplacement Personnels, motorisés ou non. Cette période du changement d’heure connaît un pic d’accidents de plus de 50 % parmi les piétons entre 17 et 19h, de plus de 18% sur la tranche du matin entre 7 et 9h. Quelles précautions prendre pour éviter le pire quand tombe la nuit ?  

 

Piéton et cycliste : comment être vu de nuit pour éviter l'accident ?

Un piéton ou un cycliste vêtu de noir est visible seulement à 20 m au moment où il est éclairé par les phares d’une voiture. Or, pour s’arrêter sur sol sec, cette voiture a besoin au minimum de 25 m lorsqu’elle roule à 50 km/h. Lorsque les piétons ou les cyclistes sont équipés d’accessoires réfléchissants (des cartables notamment) et portent des vêtements clairs, ils deviennent visibles à 150 m.

Emmanuel Barbe, Délégué interministériel à la sécurité routière déclare : « Un piéton ou un cycliste ne doit jamais penser que, parce nous voyons, nous sommes visibles, que parce qu’il voit une voiture, il est vu de son conducteur. »

De son côté l’automobiliste doit veiller à circuler les vitres sèches et désembuées, pour avoir la meilleure visibilité possible en circulation.

Le code de la route imposent depuis le 25 octobre 2019 le port d’un équipement rétro-réfléchissant aux conducteurs de trottinettes électriques en cas de circulation la nuit ou lorsque la luminosité est insuffisante.

 

Traverser sur les passages piétons protégés

Pour être tranquille, le passage piéton est l’endroit le plus sûr pour traverser, en regardant à gauche, à droite, puis à nouveau à gauche. Le code de la route précise que les piétons doivent traverser la chaussée en tenant compte de la visibilité ainsi que de la distance et de la vitesse des véhicules. Ils sont tenus d’utiliser, lorsqu’il en existe à moins de 50 mètres, les passages prévus à leur intention.

Lorsque vous êtes au volant, anticipez et ralentissez avant les passages piétons, surtout dans la pénombre. Vous devez être capable de vous arrêter, car des piétons sont susceptibles de surgir. Lorsque vous approchez d’un passage pour piétons, cédez le passage au piéton qui traverse ou qui est sur le point de traverser. Si vous ne respectez pas cette obligation, vous risquez une amende de 135 euros et la perte de 6 points sur votre permis de conduire.

 

 

Les distances de sécurité des piétons

Pour bien voir les véhicules arrivant en face, les piétons peuvent choisir de marcher sur le côté gauche de la chaussée. Pour la sécurité des usagers vulnérables que représentent les piétons, les automobilistes peuvent choisir de s’écarter au moins d’un mètre des trottoirs.

 

 

La fin de l’heure d’hiver en 2021 : une solution ?

Anne Lavaud, secrétaire générale de l'association Prévention routière, déclarait dans Le Parisien le 31 août 2018 : « L'hiver reste l'hiver, bien sûr si l'on cesse de changer d'heure, il n'y aura plus d'effet de surprise, mais la période d'ensoleillement est plus courte en janvier qu'en juin, il faudra continuer à être vigilants. »

Nos conseils pour conduire de nuit.

Mise à jour octobre 2020

 

Partager
Articles similaires :
Les nouvelles règles du Code de la Route pour les Engins de Déplacement Personnels
Code de la route et trottinette électrique.

Ce qu'il faut retenir des dernières régles.

Lire la suite ->

2019-10-29

Pluie au volant : attention danger
Pluie et grêle au volant

Nos conseils face au danger

Lire la suite ->

2020-03-05

Tag cloud (5)